Attention à ne pas boire la coupe jusqu'à la lie

©REUTERS

Vous aimez le vin? Vous souhaitez investir dans de bonnes bouteilles? Attention aux arnaques!

En cette période de taux faibles, on observe de plus en plus de demandes pour des placements alternatifs. Parmi eux, le vin. Mais attention, les escrocs rôdent!

Le garant de la protection de l'investisseur, la FSMA indique avoir reçu ces dernières semaines plusieurs plaintes de consommateurs. Ils ont été approchés par des sociétés leur proposant des offres d'investissements dans le vin.

Le principe?

Ces sociétés vous contactent par téléphone. Elles se présentent comme étant "spécialistes de l'investissement dans les grands crus" et vous proposent d'acquérir des bouteilles. La société s'engage à les mettre en cave pour vous, afin de trouver de gros acheteurs et vous permettre de réaliser une grosse plus-value.

J’ai donné mes coordonnées en réaction à une publicité Facebook qui proposait d'investir dans le vin. Ensuite, cette société m'a appelée en m'expliquant que les rendements du marché du vin étaient élevés et que j'allais pouvoir faire minimum 5 % de rendement.

Bien sûr, ces sociétés s'occupent de tout, en sus de votre argent que vous ne récupérez jamais. "Il est difficile de démasquer une telle arnaque à l’investissement. Pendant parfois plusieurs mois, les escrocs parviennent à maintenir l’illusion qu’il s’agit d’un investissement tout à fait légitime et très fructueux, incitant de ce fait leurs victimes à investir de nouvelles sommes", explique-t-on à la FSMA.

Comment se rendre compte de l'arnaque?

C'est donc difficile de flairer le piège. Évidemment vos premiers versements se déroulent sans problème, gage du sérieux de la société. Néanmoins, soyez vigilants surtout si on vous demande le versement de taxes sur les plus-values générées, ou des frais de sortie pour pouvoir encaisser vos gains. Ce sont de faux prétextes pour vous obliger à faire un dernier versement.  

Comment éviter le piège?

La FSMA réitère ses conseils:

  • Méfiez-vous des promesses de gains trop belles pour être vraies;
  • Toujours vérifiez l'identité de la société;
  • Méfiez-vous de tout versement sur des comptes dans des pays sans lien avec le siège social de la société.
J'ai téléphoné plusieurs fois à Monsieur XXX cette semaine, la personne qui s'occupe de gérer ma cave. Il me disait que le paiement avait été effectué vendredi passé, donc il y a maintenant une semaine...Et je n'ai toujours rien... Je viens de lui renvoyer un mail. Hier et à l'instant, j'ai essayé de lui téléphoner et j'ai chaque fois le répondeur...

Si vous faites déjà partie des victimes, arrêter tout versement est le premier conseil à suivre. Contactez ensuite la police et signalez l'arnaque à la FSMA. cette dernière rappelle aussi l'importance de préserver tout document.

Quelles sont les sociétés frauduleuses identifiées?

• www.cabinetconseildexpert.com 
• 
www.grandscrus-europe.com
 www.lgc-wine.com
 www.pfm.cabinetconseildexpert.com
 www.place-aux-vins.com

La FSMA précise que ces sociétés ne disposent pas d'un agrément et ne sont donc dès lors pas autorisées à fournir des services d'investissement en Belgique.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect