Publicité

Ben Bernanke rejoint Pimco

©AFP

L'ancien président de la Fed Ben Bernanke va devenir senior adviser du gestionnaire de fonds Pimco. Il a déjà décidé mi-avril d'offrir ses conseils au hedge fund Citadel.

Le gestionnaire de fonds obligataires Pimco cherche à redorer son blason après le départ de son cofondateur Bill Gross l'an dernier. Pour cela, il en appelle à Ben Bernanke, l'ex-président de la Réserve fédérale américaine, qui va jouer lui offrir ses précieux conseils. 

"C'est fini. Il n'y en aura pas d'autre."
Ben Bernanke
Nouveau conseiller de Pimco et Citadel

Ben Bernanke, qui a déjà annoncé mi-avril qu'il allait conseiller le fonds spéculatif Citadel, a déclaré qu'il ne conseillerait aucune autre société de Wall Street. "C'est fini. Il n'y en aura pas d'autre. (Pimco et Citadel) préfèrent que je ne conseille pas un trop grand nombre de sociétés et personnellement, je pense que travailler avec deux sociétés sera suffisant."

Il est également salarié de la Brookings Institution, un cercle de réflexion privé. "Je reste à plein temps chez Brookings. Je ne suis salarié d'aucune des deux sociétés. Je suis un conseiller senior extérieur", a-t-il précisé.

Pimco, qui gérait fin mars 1.590 milliards de dollars d'actifs, et Ben Bernanke ont refusé de préciser la rémunération de l'ex-banquier central, précisant simplement qu'il assisterait à toutes les réunions de direction trimestrielles du groupe.

 

Conflit d'intérêt d'un haut fonctionnaire?

Ce recrutement pourrait être critiqué par certains concurrents de Pimco, qui jugeaient déjà Ben Bernanke trop proche du géant de la gestion pendant ses deux mandats à la tête de la Fed. Cette proximité pourrait, pour certains, pourrait avoir donné à Pimco un avantage pour interpréter le discours de politique monétaire de la banque centrale.

Cette nomination, combinée à celle au sein du fonds spéculatif américain Citadel Investment Group ravive les critiques sur les conflits d'intérêts et le pantouflage des hauts fonctionnaires.

 

Aucune opération de lobbying

Ancien conseiller économique de George W. Bush, Ben Bernanke, âgé de 61 ans, a dirigé la Réserve fédérale américaine (Fed) de février 2006 à janvier 2014 et a, à ce titre, piloté la politique monétaire des Etats-Unis pendant l'une des périodes les plus difficiles de l'histoire économique récente. Il a donc de nombreux contacts très intéressants pour Pimco et Citadel. 

"Je ne serai impliqué dans aucune opération de lobbying ou d'influence impliquant la Fed et le Congrès."
Ben Bernanke
Ex-président de la Fed

"Je ne serai impliqué dans aucune opération de lobbying ou d'influence impliquant la Fed et le Congrès, ni qui que ce soit dans l'administration", a-t-il précisé. Il a tenu à insister sur le fait que "la Fed n'est le régulateur ni de Pimco, ni de sa maison mère, ni de toute autre société affiliée à lui", ajoutant qu'il en allait de même pour Citadel.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés