Bond des volumes de transactions sur Euronext

Euronext a enregistré un bond important des volumes de transactions au premier trimestre. ©AFP

Au premier trimestre, l'opérateur boursier a observé un bond de 85% des volumes de transactions en cash grâce à la hausse de la volatilité sur les marchés.

Euronext , le groupe qui rassemble les Bourses de Paris, Amsterdam, Bruxelles, Lisbonne, Dublin et Oslo, a connu un bond de 85% du nombre de ses transactions au premier trimestre par rapport aux trois premiers mois de 2019. Le nombre de transactions s'est élevé à 220,11 millions contre 118,63 millions en 2019 sur la même période. Le montant traité des volumes de transactions a lui bondi de 56%, passant de 516,30 à 803,51 milliards d'euros. 

"Le trimestre devrait être positif pour le chiffre d'affaires d'Euronext."
Albert Ploegh
Analyste chez ING

Le mois de mars à lui seul a apporté 373 milliards d'euros de volumes de transactions sur les marchés cash du groupe, et 16,97 milliards d'euros en volumes de transactions en dérivés. Le mois a été marqué par une augmentation de la volatilité en raison de la pandémie de Covid-19.

Chez ING, l'analyste Albert Ploegh estime que, grâce au bond des volumes de transactions au premier trimestre, "le trimestre devrait être positif pour le chiffre d'affaires d'Euronext". "Au cours du quatrième trimestre, les revenus de la société provenaient à 52% des activités non liées aux volumes de transactions", rappelle-t-il. Le groupe a aussi enregistré 9 nouvelles sociétés sur ses marchés depuis le début de l'année, contre 6 sur la même période en 2019. Quelque 326,24 milliards d'euros ont été levés au premier trimestre sur les marchés d'Euronext, que ce soit en nouvelles cotations, en émissions obligataires et en augmentations de capital, contre 286,89 milliards en 2019 sur la même période.

373 milliards d'euros
Le volume traité sur Euronext en mars
Le mois de mars s'est traduit par une explosion des volumes de transactions en raison des craintes des investisseurs face à la pandémie de Covid-19.

Mais le cours de l'action ne reflète pas la progression des volumes. Depuis la mi-février, le titre a chuté d'environ 17%.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés