Bons d'Etat: montant historiquement faible

©Agence de la dette

La campagne de souscription aux bons d'Etat qui s'est terminée vendredi a rapporté en tout 12,7 millions d'euros, soit le plus faible montant jamais obtenu via ce type d'emprunt.

Les bons d'Etat n'attirent plus les Belges. La campagne de souscription qui s'est déroulée du 21 février au 1er mars 2013 a rapporté à peine 12,71 millions d'euros à l'Etat belge, a annoncé lundi l'Agence de la dette. C'est le plus faible montant jamais obtenu lors d'un tel appel à l'épargne des particuliers.

Le bon d'Etat à 5 ans, assorti d'un coupon de 1%, a rapporté 4,01 millions d'euros. Le bon d'Etat à 8 ans, qui porte 1,85% d'intérêt, a quant à lui drainé 8,7 millions d'euros vers le Trésor. Les deux bons ont été émis à 100% de leur valeur nominale.

Faibles taux d'intérêt

Le montant total levé par l'Etat belge est inférieur aux 14,4 millions d'euros obtenus lors de la campagne précédente, en décembre 2012, qui était jusqu'à présent la moins fructueuse depuis le lancement des bons d'Etat en 1996.

Les faibles taux proposés ne sont certainement pas étrangers à l'insuccès actuel de ces titres de dette. L'Etat belge continue toutefois à en proposer chaque trimestre car, dit-on à l'Agence de la dette, des particuliers restent fidèles à ce placement et le renouvellent une fois qu'il arrive à maturité.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés