portrait

Cathie Wood, cible des vendeurs à découvert

La célèbre fondatrice de la firme de gestion Ark Invest est désormais dans le viseur de Michael Burry, un autre investisseur très connu. Celui-ci parie à la baisse contre les fonds cotés émis par la société.

Arrivée dans la lumière en 2020, après un pari gagnant sur les valeurs technologiques (dont Tesla), Cathie Wood est désormais la cible de multiples investisseurs. Ceux-ci sont de plus en plus nombreux à parier sur une baisse des ETF (fonds cotés en bourse) émis par Ark Invest, la firme de gestion de la célèbre investisseuse. Le dernier en date à s'être fait connaître s'appelle Michael Burry, qui avait gagné en notoriété en pariant contre les prêts subprime durant la crise financière. Il a dévoilé ses positions à la baisse sur le principal ETF de la firme de Cathie Wood, l'Ark Innovation ETF. Ce fonds avait propulsé la gestionnaire dans la sphère des stars en 2020, après avoir engrangé un bond de 149% et décroché une des meilleures performances des ETF cotés aux États-Unis. Mais cette année, le fonds sous-performe le marché, avec un recul de 7% depuis janvier, alors que le S&P 500 a gagné plus de 18%.

La gestionnaire s'est emparée du réseau social Twitter pour défendre ses positions. Elle a tweeté pas plus tard que mardi que Michael Burry a eu la main heureuse avec le marché des prêts, mais qu'il ne comprend pas "les fondamentaux qui créent la croissance explosive et les opportunités d'investissement dans la sphère de l'innovation." Nul doute que ses tweets seront suivis par les petits investisseurs regroupés sur les forums de discussion, dont le très populaire WallStreetBets sur Reddit. Ceux-ci l'ont rebaptisée "Mamie Cathie" et la respectent, contrairement aux short sellers qu'ils ont ciblés dans des valeurs comme GameStop et AMC Entertainment.

"Mamie" a vu clair en Chine

Elle s'est aussi illustrée récemment pour avoir vendu ses actions technologiques chinoises avant tout le monde, et avant que celles-ci ne subissent la foudre de Pékin. Le ton plus sévère du gouvernement chinois à l'égard de secteurs allant de l'éducation à la technologie a provoqué la baisse de 1.000 milliards de dollars de valeur des sociétés chinoises cotées dans le monde le mois dernier. Le fonds Ark Innovation ne détient plus que 0,18% de valeurs chinoises dans son portefeuille, contre 8% en février, selon des données de Bloomberg.

Sa reconnaissance auprès des investisseurs a toutefois été tardive. À 65 ans, Cathie Wood n'a connu que très récemment la gloire, alors qu'elle travaille depuis longtemps dans l'industrie de la gestion de fonds. Elle a notamment été gestionnaire chez Alliance Bernstein avant de devenir la papesse de l'innovation et de la disruption technologique. Sa société, Ark Invest, spécialisée dans les ETF a été fondée en 2014.

Mais sa voix compte désormais, aux côtés de stars comme Elon Musk ou Jack Dorsey, deux patrons de la technologie que la gestionnaire vénère. Le mois dernier, lors de la conférence B World, les trois comparses ont encensé le bitcoin, ce qui a provoqué un rally de la cryptomonnaie. Cathie Wood a d'ailleurs profité de l'occasion pour augmenter l'exposition de ses ETF au bitcoin, à travers le fonds Grayscale Bitcoin Trust, ont relevé de nombreux observateurs.

Le profil

  • À 65 ans, Cathie Wood n'est devenue célèbre que récemment, grâce à son pari sur les valeurs technologiques.
  • Ses fonds sont désormais la cible des short sellers, qui parient sur une baisse de ceux-ci.
  • La gestionnaire et fondatrice d'Ark Invest a réduit avant tout le monde son exposition aux actions technologiques chinoises.
  • Sa voix compte parmi les stars de la technologie. Elle a récemment provoqué une hausse du bitcoin.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés