Celyad propulsé en bourse sur des nouvelles positives

Celyad a annoncé que son produit allogénique CYAD-101 démontre une activité clinique qualifiée d’"encourageante". ©BELGAIMAGE

Celyad a bondi de 11% ce lundi à la Bourse de Bruxelles. La biotech spécialisée dans les thérapies cellulaires contre le cancer profite d’annonces positives concernant son produit CYAD-101 et sa plateforme shRNA.

Les dernières annonces de Celyad sont saluées par le marché. À l’occasion du congrès scientifique virtuel de l'ASCO 2020, la biotech wallonne vient de présenter une mise à jour de sa franchise de CAR-Ts allogéniques, dont le CYAD-101 et la plateforme shRNA. Des nouvelles qui étaient attendues des investisseurs et qui ont propulsé son titre de plus de 10% ce lundi, après une hausse de plus de 30% déjà la semaine dernière.

Activité clinique "encourageante"

Celyad annonce ainsi que son produit allogénique CYAD-101 démontre une activité clinique qualifiée d’"encourageante, sans aucun signe de maladie du greffon contre l'hôte chez les patients atteints d'un cancer colorectal métastatique récidivant ou réfractaire". Deux patients ont obtenu une réponse partielle confirmée et neuf patients ont obtenu une stabilisation de la maladie, ce qui mène à un taux de contrôle de la maladie à 73% au total.

"Deux patients ont obtenu une réponse partielle confirmée et neuf patients ont obtenu une stabilisation de la maladie, ce qui mène à un taux de contrôle de la maladie à 73% au total."
Celyad

Les données globales sur la sécurité et l'activité clinique indiquent, par ailleurs, que les cellules CYAD-101 peuvent être utilisées pour une large population de patients. La cohorte d'expansion de l'essai alloSHRINK évaluant les cellules CYAD-101 devrait commencer au dernier trimestre 2020.

Enfin, pour ce qui est de la plateforme shRNA pour les candidats CAR-T allogéniques de prochaine génération, Celyad note qu’elle fournit une preuve de principe permettant de réduire simultanément jusqu'à quatre gènes à l'aide d'une seule construction CAR-T.

Une trésorerie suffisante

Fin mars, la biotech wallonne avait signalé avoir terminé le premier trimestre avec une position de trésorerie de 33,8 millions d’euros, un niveau jugé suffisant, compte tenu du périmètre des activités actuelles, pour financer les charges d’exploitation et les dépenses en investissement jusqu’au premier semestre 2021.

Celyad faisait également part, à cette occasion, des étapes clés pour les mois à venir. Outre ces données concernant son produit CYAD-101 et sa plateforme shRNA, la biotech prévoyait d’annoncer au cours du second semestre de 2020 les données préliminaires du CYAD-01 produit selon le nouveau procédé de production OptimAb, y compris la cohorte d’expansion de l’essai de phase 1 THINK et l’essai de phase 1 à doses croissantes DEPLETHINK.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés