Publicité
analyse

Série crypto 1/4 | Ces stars qui brillent dans le monde des cryptomonnaies

Elon Musk possède sans conteste une forte influence sur les cryptomonnaies. Mais il n'est pas le seul. ©AFP

De Elon Musk à Mike Novogratz en passant par Vitalik Buterin et les jumeaux Winklevoss, le monde des cryptomonnaies connaît des stars. Leurs interventions sont scrutées.

Le monde des cryptomonnaies comprend des stars d’envergure. Qu’elles soient à l’origine de devises virtuelles, investisseurs de la première heure, ou influenceurs sur les réseaux sociaux, chacune de leurs remarques est notée et peut provoquer une forte volatilité sur les cryptomonnaies.

Impossible actuellement de ne pas penser à Elon Musk, le fondateur de Tesla, comme un influenceur de poids sur le bitcoin et le dogecoin. Celui-ci a fait la pluie et le beau temps sur le bitcoin récemment. Il a d’abord propulsé la cryptomonnaie à un record au mois d’avril à 65.000 dollars, lorsqu’il a déclaré sur Twitter que sa société avait investi 1 milliard de dollars de sa trésorerie en bitcoin.

0,74
Dollar
Le dogecoin a touché un record en mai suite aux tweets repétés d'Elon Musk en sa faveur.

Il avait aussi annoncé dans la foulée que l’achat d’une voiture électrique de la marque pourra désormais se régler dans la devise virtuelle. Mais il a ensuite changé d’avis, en s’inquiétant de l’impact environnemental du bitcoin, en particulier du processus qui permet d’augmenter le nombre de celui-ci, appelé minage.

Cette volte-face d’Elon Musk, combinée à la volonté de la Chine d’interdire les cryptomonnaies sur son territoire, a provoqué une chute du bitcoin à 30.000 dollars. Depuis lors, la devise virtuelle se cherche un nouveau catalyseur.

Rallye sur le dogecoin

Elon Musk a adoubé, par contre, le dogecoin, une cryptomonnaie créée en 2013 par deux ingénieurs, Jackson Palmer et Billy Markus, de manière ironique pour surfer sur la popularité du bitcoin et du shiba Inu, une race de chien qui est devenu un meme (image détournée et très partagée) sur les réseaux sociaux. Le fondateur de Tesla ne s’est toutefois intéressé que récemment à celle-ci, car depuis son lancement en 2013, le dogecoin ne suscitait aucun intérêt dans la communauté des cryptomonnaies.  

Elon Musk a déclenché un rallye sur la monnaie virtuelle avec un tweet datant du 18 juillet 2020, signalant que le dogecoin allait prendre d’assaut le système financier. Ce tweet a commencé à alerter les investisseurs regroupés sur des forums de discussion comme Reddit. Depuis lors, le fondateur de Tesla a multiplié les tweets en faveur du dogecoin, propulsant celui-ci en hausse de 3.655% depuis janvier. La monnaie virtuelle a touché un record le 8 mai 0,74 dollar mais depuis, elle s’est repliée autour de 0,18 dollar, malgré le soutien d’Elon Musk.

Les investisseurs de la première heure

Elon Musk ne fait pas partie des investisseurs de la première heure dans les cryptomonnaies. Il n’a pris le train de celles-ci que depuis 2020. D’autres, évangélistes des cryptomonnaies, ont flairé le potentiel des devises virtuelles bien avant lui. Roger Ver, par exemple, fait partie de ce club. En 2011, sa société memorydealers annonce qu’elle accepte désormais les paiements en bitcoin. Il a parallèlement investi sa fortune dans le bitcoin mais aussi d’autres start-ups liées au monde des cryptomonnaies comme Ripple et la plateforme de négociation de cryptomonnaies Kraken.

Avec le fondateur de Kraken, Jesse Powell, un ami rencontré à l'école secondaire, il a essayé de relancer la plateforme Mt Gox qui avait défrayé la chronique en faisant faillite en 2014 et englouti les économies de nombreux investisseurs. Roger Ver et Jesse Powell n’ont pas réussi leur entreprise de sauvetage. Roger Ver est beaucoup moins médiatique qu’Elon Musk, mais il pense toujours que le bitcoin reste un moyen de paiement et croit à son potentiel. En 2018, le magazine Fortune l’avait placé à la 38e place de sa liste "Ledger 40 under 40" qui rassemble les jeunes entrepreneurs qui changent la finance et la technologie.

Actuellement, ce classement comprend à la première place Brian Armstrong, le fondateur de la plateforme de cryptomonnaies Coinbase. Et en seconde position, Vitalik Buterin, le créateur de la blockchain ethereum. La troisième place est occupée par Jihan Wu, le co-fondateur de Bitmain, le géant du minage chinois, actuellement en délicatesse avec les autorités chinoises qui ont interdit le minage sur leur sol.

Les créateurs dans le monde des cryptomonnaies

Brian Armstrong est devenu une star des cryptomonnaies grâce à Coinbase, une plateforme de transactions en cryptomonnaies fondée avec Fred Ehrsam en 2012. Grâce à l’introduction en bourse de Coinbase le 14 avril dernier, Brian Amstrong est devenu milliardaire. De quoi se faire remarquer.

Tyler et Cameron Winklevoss ont senti l'opportunité avec les devises virtuelles en achetant pour environ 11 millions de bitcoins en 2012, autour de dix dollars l'unité.

Deux autres fondateurs de plateforme de négoce de cryptomonnaies brillent aussi dans le monde des cryptomonnaies. Les frères jumeaux Tyler et Cameron Winklevoss ont senti l’opportunité avec les devises virtuelles en 2012 en investissant 1 million de dollars dans la plateforme d’échange BitInstant, et achètent pour environ 11 millions de bitcoins, autour de dix dollars l’unité. BitIntstant fera faillite en 2014, l’année où les jumeaux créent la plateforme de transactions en cryptomonnaies Gemini, l’une des plus importantes du marché.

Vitalik Buterin, 27 ans, est lui vénéré dans le monde des cryptomonnaies. Il est le co-fondateur de la blockchain Ethereum, une technologie de stockage et de transmission à l’origine de la devise virtuelle ether. L’ether a vu le jour en 2013, cinq ans après le bitcoin, et s’est hissé rapidement à la deuxième place des cryptomonnaies (avec une capitalisation actuelle de 204 milliards de dollars). La blockchain ethereum est elle devenue une technologie sur laquelle s’est développée la finance décentralisée et les tokens non fongibles (NFT), tous deux en forte expansion.

Mike Novogratz a misé dès 2013 sur le bitcoin en investissant pour 7 millions de dollars de sa fortune personnelle.

 Les investisseurs alertes

Très présents dans les médias, sans avoir pourtant l’influence d’Elon Musk sur les cryptomonnaies, les investisseurs alertes comme Mike Novogratz, Cathie Woods ou Paul Tudor Jones sont aussi suivis dans le monde des devises virtuelles. Mike Novogratz, le fondateur de Galaxy Investment Partners, a misé dès 2013 sur le bitcoin en investissant pour 7 millions de dollars de sa fortune personnelle. Sa société investit elle dans des cryptomonnaies. Mais elle reste à l’écart du dogecoin, que Novogratz déteste.

Cathie Woods, la fondatrice de la firme Ark Investments, a rendu possible les ETF (fonds indiciels cotés en bourse) sur les cryptomonnaies. Elle est très suivie sur les forums de Reddit.

Le gestionnaire de hedge funds Paul Tudor Jones mise, lui, sur le bitcoin comme protection contre l’inflation. Il a indiqué en juin vouloir placer 5% de son portefeuille dans la cryptomonnaie. L’annonce avait fait bondir le bitcoin. Avant que celle-ci n’amorce sa chute.

Série | Plongée dans la cryptosphère

Le résumé

  • Elon Musk compte parmi les stars du monde des cryptomonnaies. Il fait la pluie et le beau temps sur le bitcoin et a propulsé le dogecoin à un record.
  • Des investisseurs ont précédé Elon Musk en investissant dès 2011 dans le bitcoin, à l'image de Roger Ver.
  • Des créateurs de plateformes comme Brian Armstrong (Coinbase) et les frères Winklevoss (Gemini) brillent aussi. Tout comme le co-fondateur de la blockchain Ethereum, Vitalik Buterin.
  • Mike Novogratz, Cathie Woods et Paul Tudor Jones comptent aussi parmi les investisseurs stars.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés