Cette semaine sur les marchés

©Belga

Les marchés seront attentifs aux statistiques commerciales chinoises et à plusieurs indicateurs britanniques. Ils attendent également le rapport mensuel de l'OPEP.

Les marchés financiers devront à nouveau digérer une nouvelle salve d’indicateurs économiques cette semaine. À commencer par la balance commerciale de la Chine en mai, dont les chiffres ont été publiés ce lundi matin. Les exportations chinoises ont augmenté de 1,1% en mai et les importations se sont contractées de 8,5%. Quant à l'excédent commercial de la Chine vis-à-vis des Etats-Unis, il a grimpé le mois dernier à 26,89 milliards de dollars

Les investisseurs prendront également connaissance de plusieurs indicateurs pour le Royaume-Uni — comme une estimation du PIB ou la production industrielle — alors que la bataille pour la succession de Theresa May a démarré.

Quelles perspectives pour le pétrole?

La journée la plus importante de la semaine sera jeudi. La Banque nationale suisse (BNS) doit faire le point sur la situation économique et monétaire du pays. Comment va-t-elle réagir alors que de plus en plus de banques centrales adoptent des mesures de soutien et que le franc suisse a gagné plus de 2% face à l’euro ces dernières semaines?

Les investisseurs seront particulièrement attentifs au rapport mensuel de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). Ils tenteront d’y déceler des indices quant aux décisions que prendra le cartel le 26 juin prochain sur l’avenir de l’accord de production. À noter que le président russe Vladimir Poutine a admis jeudi dernier avoir des divergences avec l’Opep sur le juste prix du pétrole. L’alliance Opep+ va-t-elle dès lors prendre fin?

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés