Comme prévu, la Fed ne change pas ses taux d'intérêt

©AFP

La banque centrale américaine a laissé inchangé ses taux d'intérêt entre 1,50% et 1,75%. Elle n'a pas changé non plus ses prévisions économiques pour 2020.

La Réserve fédérale américaine a, comme prévu par les analystes, laissé inchangés ses taux d’intérêt, entre 1,50% et 1,75%. Elle a jugé que les taux d’intérêt restent appropriés pour soutenir l’économie américaine. Elle continuera toutefois à examiner avec attention les données économiques, y compris les développements internationaux et les pressions inflationnistes.

Les marchés d’actions et le dollar n’ont pas réagi à cette annonce. Le S&P 500, en légère progression avant l’annonce, a conservé ses gains. Le Nasdaq aussi. Le taux obligataire américain à dix ans n’a pas non plus bougé. Par contre, les échéances courtes obligataires ont baissé.

La Fed a également suggéré qu’elle ne touchera pas à ses taux d’intérêt en 2020 alors que l’économie américaine se porte bien. Elle n’a pas changé ses prévisions économiques pour l’année prochaine. Le comité monétaire a maintenu sa projection de croissance à 2% en 2020 et 1,9% en 2021, après 2,2% cette année, et prévoit que le taux de chômage reste à 3,5%, un plus bas en 50 ans. Comme dans son évaluation d’octobre, la Fed note que les dépenses des ménages ont fortement augmenté mais que les investissements des entreprises sont faibles en raison d’une croissance économique au ralenti dans le monde.

Pause

La Fed a mis fin à sa baisse des taux d’intérêt entamée cette année. La banque centrale a abaissé trois fois son principal taux directeur, alors que Jerome Powell, le président de la Fed, a souligné des vents contraires pour l’économie américaine, en désignant l’impact de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine sur la croissance économique mondiale.

Jerome Powell a aussi indiqué que la Fed ne relèverait pas ses taux d’intérêt tant que "l’inflation ne monte pas de manière significative". Il a rappelé que les prévisions pour l’inflation pour l’année à venir restent sous l’objectif de 2% fixé par la banque centrale. "Il est très difficile d’avoir une inflation de nouveau à 2%", a-t-il ajouté. "Le profil de l’inflation nécessite moins de hausse des taux", précise-t-il.

Une politique toujours accommodante

Jerome Powell a décrit la politique monétaire de la Fed comme "toujours accommodante". Il a rappelé que, même pendant la période où la Réserve fédérale américaine a relevé ses taux d’intérêt en 2018, la politique monétaire "n’est jamais revenue à un niveau neutre". "Nous sommes toujours restés avec une politique monétaire accommodante", a-t-il affirmé.

Il a rappelé qu’à la mi-2018, "les forces d’un ralentissement économique global ont commencé à se rassembler" et ont perduré jusqu’en 2019. Mais désormais, il constate que l’économie américaine "est en bonne place".

Interrogé sur un impeachment du Président américain, Jerome Powell a indiqué que le sujet n’a pas été discuté lors du comité de politique monétaire.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n