Des actions belges sous-estimées par les investisseurs

©BELGA

Les marchés européens ont clôturé sur une note hésitante, digérant encore le scénario d'une hausse de taux à moyen terme. Les titres Solvay et Kinepolis ont reçu les faveurs de brokers.

Les investisseurs sont visiblement encore sous le choc après les propos peu accommodants de certains membres de la Réserve fédérale américaine (Fed). Et qu'importe si son président, Jerome Powell, a rappelé lors d'un discours devant le Congrès que la Fed ferait tout son possible pour soutenir l'économie "aussi longtemps qu'il le faudra pour achever la reprise".

"Les inquiétudes concernant le fait que la Fed freine son soutien à l'économie et adopte une position moins accommodante perturbent de nouveau les investisseurs."
Sophie Griffiths
Analyste chez Oanda

Ces commentaires "tentent de rassurer le marché sur le fait que l'inflation est transitoire" mais après le changement surprise de ton de la Fed la semaine dernière, les investisseurs "n'adhèrent pas aussi facilement" à sa rhétorique, souligne Sophie Griffiths, analyste chez Oanda.

Le CAC 40 a progressé de 0,14% et le Dax allemand de 0,21% et le Footsie britannique a progressé de 0,39%. Au niveau sectoriel, le trio de tête est composé des matières premières (+1,34%), de la chimie (+1,11%) et de l'énergie (+0,93%).

Le titre Kingspan Group (+6,96%) a signé la plus forte hausse en Europe. La société irlandaise, spécialisée dans les matériaux de construction, a surpris le marché en dévoilant de nouvelles prévisions pour le premier semestre 2021. Elle table désormais sur des ventes atteignant 2,9 milliards d'euros contre 2,07 milliards un an auparavant. "La dynamique que nous avions annoncée en avril pour le premier trimestre s'est poursuivie au deuxième trimestre. La plupart des marchés clés sont fortement en avance sur le premier semestre 2020 et même sur le premier semestre 2019", a expliqué le groupe dans un bref communiqué.

Solvay et Kinepolis reçoivent les faveurs de courtiers

À Bruxelles, le Bel 20 a clôturé sur une note stable (+0,03% à 4.155,82 points) malgré le soutien d'Ackermans & van Haaren. L'action a encore gagné 3,06% à 141,40 euros au lendemain de commentaires positifs d'Oddo.

"La demande en polyfluorure de vinylidène (PVDF) devrait croître de façon exponentielle à mesure que le marché des véhicules électriques se développe. Ce qui devrait profiter à Solvay."
Bank of America

Le titre Solvay (+0,93% à 108,95 euros) a de son côté été porté par une note de Bank of America. Selon le courtier, l'exposition du chimiste belge à la croissance des batteries pour véhicules électriques, via le polyfluorure de vinylidène (PVDF), n'est pas appréciée à sa juste valeur par le marché. "La demande en PVDF devrait croître de façon exponentielle à mesure que le marché des véhicules électriques se développe", écrit-il dans une note. C'est pourquoi Bank of America a relevé son objectif de cours à 130 euros contre 125 euros précédemment. La recommandation reste à "acheter".

Sur le marché élargi, Kinepolis a bondi de 3,61% à 48,18 euros. Pour David Vagman (ING), les investisseurs sous-estiment la puissance du rebond de l'action (qui évolue toujours sous son niveau d'avant pandémie). Il pointe trois catalyseurs positifs: une meilleure rentabilité à court terme, une programmation bien fournie au cours des 18 prochains mois, et un retour de l'appétit des consommateurs pour le cinéma. L'analyste a dès lors revu à la hausse son objectif de cours, passant de 49 à 62 euros. Son conseil est maintenu à "acheter".

120
millions d'euros
Selon Degroof Petercam, Recticel pourrait retirer 120 millions d'euros de la vente de sa division literie.

Plusieurs brokers ont par ailleurs réagi à la dernière annonce de Recticel (-0,55% à 14,42 euros), qui a officiellement lancé la vente de sa division literie. "Nous estimons le produit de la vente à 120 millions d'euros", indique Kris Kippers de Degroof Petercam. "La vente révélera de la valeur, car elle permet à Recticel de s'appuyer sur deux axes: l'isolation et les mousses de caoutchouc."

L'analyste voit également de bons présages dans le trading update surprise du concurrent irlandais Kingspan. "La forte dynamique des matériaux d'isolation se poursuit avec un nouveau carnet de commandes record en mai. C'est de bon augure pour Recticel."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés