Des options à manipuler avec précaution

Quelques clics permettent d'acheter des options call sur Robinhood. ©Bloomberg

Les options restent des produits très risqués. Les options call ont été prisées en août et sont soupçonnées d'avoir soutenu la forte hausse des techs.

Les options ont connu un succès croissant auprès des investisseurs particuliers aux États-Unis. Ce n'est pas le cas en Belgique, où les courtiers demandent aux investisseurs d'assurer qu'ils disposent d'une connaissance financière suffisante et d'ouvrir un contrat d'options. Cette possibilité n'est pas offerte par défaut aux particuliers qui ouvrent un compte-titres. Autrement dit, les investisseurs inexpérimentés sont tenus à l'écart de ce produit.

20%
20% de tous les contrats en options expirent sans valeur, selon l'Options Clearing Corporation

Des options call prisées

Les options se divisent en deux catégories: les options call, qui donnent le droit d'acheter un titre à une échéance déterminée, et les options put, qui donnent le droit de vendre un titre à une échéance déterminée. Ceux qui vendent ces options call ou put, doivent détenir le titre sous-jacent pour couvrir leurs positions. Aussi, des analystes estiment que le mécanisme des options a contribué à la forte progression des actions, en particulier les valeurs technologiques américaines, au mois d'août, alors que les volumes sur les options call en particulier ont explosé. Par exemple, les volumes d'options call sur Tesla ont atteint 2 millions par jour alors que le titre sous-jacent a pris 28%. "Nous pensons qu'en août, la volatilité et la progression des marchés ont augmenté en tandem avec les particuliers qui se sont rués sur les options call durant l'été, et que cela a incité les investisseurs institutionnels à acheter dans la foulée", a constaté Julian Emanuel, responsable de la stratégie en dérivés chez BTIG. "Cela a poussé les traders à couvrir leur position, créant plus d'actions à acheter alors que les actions montaient. C'est un effet boule-de-neige que les particuliers ont créé, sans s'en rendre compte", a-t-il ajouté.

"Nous pensons qu'en août, la volatilité et la progression des marchés ont augmenté en tandem avec les particuliers qui se sont rués sur les options call durant l'été, et que cela a incité les investisseurs institutionnels à acheter dans la foulée."
Julian Emmanuel
Responsable de la stratégie en dérivés chez BTIG

L'application de trading Robinhood a propulsé l'utilisation des options auprès de ses utilisateurs. Quelques clics de souris sont juste nécessaires pour pouvoir acheter des options call, qui présentent parfois l'avantage d'acheter le sous-jacent moins cher que son cours actuel. Mais cela ne signifie pas que ces produits sont dénués de risque. Car les investisseurs peuvent se tromper sur les marchés. Selon l'Options Clearing Corporation, 20% de tous les contrats d'options expirent sans valeur. Seulement 6% offrent du rendement. La forte hausse des valeurs technologiques américaines jusqu'à la semaine dernière a cependant renforcé l'achat des options call par les investisseurs, confortés dans leurs choix. Rappelons que jusque jeudi dernier, Tesla avait gagné plus de 500% depuis janvier. Même après sa correction la semaine dernière, le titre a pris 285% sur la période.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés