Publicité
Publicité
Publicité

Des taux sur une pente ascendante

La politique monétaire moins accommodante de la BCE devrait conduire à une hausse des taux obligataires de la zone euro. Sans impact sur les marchés d’actions.