analyse

Diversification optimale au niveau global

Malgré les moments difficiles des marchés financiers, les fonds investis globalement sur les bourses dégagent des performances appréciables sur une plus longue période. ©AFP

Les fonds investis globalement en valeurs de croissance restent une alternative attractive pour profiter d’une diversification optimale sur les marchés boursiers.

Les marchés financiers traversent des moments plus difficiles en ce début d’année, avec des performances qui ont piqué du nez pour les grands fonds investis globalement sur les bourses. Sur une plus longue période, la performance de ces produits reste appréciable, avec des progressions annualisées de 13,6% sur trois ans, et de 11% sur cinq ans.

Les différents fonds ont généralement une exposition très concentrée, avec typiquement 20 à 60 valeurs dans le portefeuille. Les sociétés les plus représentées parmi les principales positions des fonds sont des noms très connus. Microsoft revient le plus souvent, suivi des spécialistes du commerce électronique (Amazon, Alibaba), d’autres grands noms technologiques (Alphabet, Facebook) et des transactions financières (Visa, Mastercard).

Leader britannique

En tête du classement, nous trouvons un (relativement) nouveau venu sur le marché belge. Lancé en 2019 grâce au site transactionnel MeDirect, FundSmith Equity Fund est le fonds vedette de FundSmith, une société de gestion indépendante créée en 2010 par Terry Smith, qui est également le gestionnaire du produit. Avec des actifs sous gestion qui approchaient 18 milliards de livres sterling à la janvier 2020, ce produit est aujourd’hui le plus gros fonds en actions commercialisé sur le marché britannique.

Fonds vedette

Fundsmith Equity Fund

ISIN: LU0690374615

Gestionnaire: Terry Smith

Le fonds est très concentré (20 à 30 valeurs), n’utilise pas de dérivés et vise une détention à long terme des positions en s’exposant à des thématiques comme les changements dans les habitudes de consommation ou le vieillissement de la population. Terry Smith gère la stratégie depuis son lancement, et recherche des sociétés leader dans leur secteur, qui seront en mesure de conserver leur rang durant les prochaines années. Terry Smith (et les partenraires de FundSmith) sont investis directement dans le fonds.

Principales positions: Microsoft, Paypal, Philip Morris, Facebook, Estée Lauder, Novo Nordisk, Intuit, Idexx, Stryker, Visa.

La stratégie d’investissement s’inspire très directement de celle prônée depuis les années 1960 par Warren Buffett, avec une exposition aux valeurs de croissance de qualité affichant des flux de trésorerie importants, achetées lorsque la valorisation est attractive (lors d’une correction), et qui sont détenues à très long terme. "Nous aimons acheter, et ensuite ne plus rien faire", affirme régulièrement Terry Smith à ses clients. Le portefeuille est très concentré avec un taux de rotation des actifs typiquement inférieur à 10%.

Faible volatilité

Dans le contexte actuel, un fonds tel que Comgest Growth World reste également une alternative attractive, en raison d’une philosophie de gestion qui débouche sur une volatilité significativement inférieure à celle de ses concurrents. "Nous pensons qu'à long terme, la progression du cours d’une action suivra l’évolution des résultats", indique Alexandre Narboni (co-gestionnaire du fonds), "et l’objectif de notre fonds sera de proposer un portefeuille qui reprendra les meilleures idées provenant de l’ensemble de nos fonds régionaux".

Nous pensons qu'à long terme, la progression du cours d’une action suivra l’évolution des résultats.
Alexandre Narboni
Co-gestionnaire du fonds Comgest Growth World

Comme FundSmith, Comgest est un gestionnaire détenu par son personnel, avec une spécialisation sur les marchés boursiers et une stratégie d’investissement visant les sociétés de qualité à long terme, idéalement positionnées en duopole ou en oligopole sur un marché bien identifié. Mais le fonds de Comgest est sous-pondéré depuis 10 ans sur le marché américain, et surpondère le Japon ou la Chine. "Nous préférons une approche qui sera plus diversifiée entre les différentes zones géographiques."

Nouveau venu

Un autre nouveau venu parmi ce groupe est le fonds Capital Group New Economy, qui présente également des caractéristiques uniques dans le groupe des meilleurs fonds globaux, notamment le fait d’avoir un nombre de positions beaucoup plus élevé que ses concurrents. "Le fonds existe aux Etats-Unis depuis 1983, et nous le proposons désormais à nos clients européens grâce à une version luxembourgeoise qui est en tout point identique", indique Richard Carlyle (responsable des investissements chez Capital Group).

Comme tous les produits de Capital Group, le portefeuille est confié à plusieurs gestionnaires, qui ont une totale liberté dans l’allocation d’actifs. "Notre système de rémunération va pousser les gestionnaires à adopter une approche de long terme, en surpondérant le poids de leur surperformance sur une période de huit ans dans le calcul de leur rémunération variable."

 

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés