Dix mois d'optimisme d'affilée pour les investisseurs belges

©ANP

L’investisseur belge considère encore et toujours les marchés financiers avec une certaine confiance. C'est ce qui ressort du baromètre des investisseurs d'ING effectué en août.

Les investisseurs belges gardent le moral. En août, le baromètre des investisseurs d’ING, établi sur base d’une enquête réalisée par TNS, en collaboration avec l’Université de Gand, a atteint 117 points, contre 111 points en juillet. Cela fait dix mois d’affilée que cet indicateur de l’optimisme boursier en Belgique est supérieur au niveau neutre (100 points).

C’est, selon Peter Vanden Houte, chef économiste d’ING Belgique, "l’indication claire que l’investisseur belge considère encore et toujours les marchés financiers avec une certaine confiance". Interrogés sur leurs attentes à l’égard des marchés financiers dans les trois mois à venir, les sondés sont 37% à anticiper une hausse boursière, alors que seuls 17% d’entre eux s’attendent à une baisse.

Ils sont 27% à trouver que le moment est bien choisi pour s’exposer davantage au risque. "À un point près, il s’agit du pourcentage le plus élevé des deux dernières années", note Peter Vanden Houte.

Comme de coutume, une partie du sondage a été consacrée à un thème précis, à savoir cette fois-ci le sentiment des investisseurs à l’égard de la cybercriminalité. Près de 70% d’entre eux la considèrent comme une menace pour l’économie mondiale. Quelque 31% des sondés jugent que cette criminalité informatique pourrait affecter le rendement de leur portefeuille. 46% craignent d’en être eux-mêmes victimes. Ils sont 61% à prendre des mesures pour s’en prémunir mais 12% disent encore ne rien prévoir.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés