Donnez vos penny stocks à "Faites une action en or"

Penny Stocks ©shutterstock

Vous détenez des titres qui ne valent (presque) plus rien et qui vous coûtent des frais de garde? Les donner à "Faites une action en or" peut être une option.

De nombreux investisseurs détiennent des actions, des obligations ou d’autres actifs dont la valeur est quasi nulle. Les frais de garde ou les coûts de transaction sont alors souvent disproportionnés. Imaginez que vous ayez acheté pour 2000 euros d’actions de la société technologique Option lorsqu’elle était à son sommet. Cet investissement ne vaut plus aujourd’hui que 5 euros. Que faire si les frais de vente dépassent souvent 25 euros?

Les donner au profit de bonnes œuvres peut être une solution. Par l’intermédiaire de sept institutions bancaires — banques et gestionnaires d’actifs — vous pouvez faire don de vos placements (sans frais) à "Faites une action en or", une initiative lancée il y a quelques années.

"Faites une action en or" regroupe les titres et les vend lorsque l’ensemble atteint quelques centaines d’euros. L’action a déjà permis de générer 5 millions d’euros, au profit de projets durables gérés par la Fondation pour les générations futures, notamment un fonds de micro-crédit.

5 millions €
L’action a déjà permis de générer 5 millions d’euros au profit de projets durables.

L&H, Lehman, Enron

Le portefeuille et les transactions réalisés par "Faites une action en or" donnent un aperçu des grands drames boursiers des dernières années: Lernout & Hauspie, Lehman Brothers et Enron, qui ont connu les faillites les plus spectaculaires de l’histoire des entreprises.

Smartphoto, Option et les obligations souveraines grecques figurent dans l’aperçu du portefeuille. De même que les "emprunts de guerre" américains, des titres exotiques de mines d’or sud-africaines et d’entreprises pétrolières chinoises.

"Mais ce n’est pas toujours aussi catastrophique", souligne Benoît Derenne, directeur de la Fondation pour les générations futures. Certains donateurs cèdent une partie de leur portefeuille par philanthropie ou parce qu’ils ont oublié quelques titres lors d’une vente. "Faites une action en or" est ainsi actionnaire de KBC Ancora, IBA, Sioen, du géant du luxe LVMH et de Shell.

L’ensemble du portefeuille compte un millier de lignes, d’une valeur théorique — "tout n’est pas vendable" — de 1,7 million d’euros.

Ironiquement, "Faites une action en or" profite des mauvaises conjonctures boursières et des drames des entreprises cotées. Rien de tel qu’un krach boursier. "Cela a un impact pour nous. C’est sûr. Mais ce n’est pas pour autant que nous soutenons les krachs."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés