Publicité

DWS ciblé par le régulateur des marchés d'actions américains

La firme est visée pour sa gestion des investissements durables. ©REUTERS

La firme de gestion d'actifs DWS est visée selon le Wall Street Journal par une enquête de la Securities and Exchange Commission. Ses critères d'investissement durable sont en cause.

La Securities and Exchange Commission a décidément beaucoup de boulot en ce moment. Selon le Wall Street Journal, le gendarme des marchés d'actions américains a lancé une enquête sur DWS, une firme de gestion d'actifs, filiale de Deutsche Bank. Les critères d'investissement durable utilisés par la société sont mis en cause par le régulateur. Ni DWS, ni la SEC n'ont souhaité commenter sur le sujet.

D'après le quotidien américain, Desiree Fixler, l'ancienne responsable de l'investissement durable chez DWS a déclaré que sa société a surévalué l'utilisation des critères ISR (investissement socialement responsable) dans la gestion d'actifs. La firme aurait des difficultés à définir et implémenter une stratégie axée sur l'ISR alors qu'elle a indiqué ce mois-ci que cet axe se trouve au cœur de leur processus d'investissement, selon son ancienne directrice.

Le Wall Street Journal indique que dans son rapport annuel de 2020, DWS a rapporté que plus de la moitié des 900 milliards de dollars sous gestion sont investis selon des critères ISR. Mais selon le journal, un rapport interne de la société a relevé que seulement une fraction de la plateforme d'investissement appliquait le procédé intitulé "ESG integration".

2.000
milliards $
Les actifs sous gestion libellés ISR ont dépassé globalement 2.000 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre, selon Morningstar.

Un petit hic

La SEC n'en serait qu'au début de son enquête d'après le Wall Street Journal. Mais le dossier pourrait être suivi par l'ensemble des firmes de gestion d'actifs, tant l'ISR est devenu important pour les investisseurs. Le secteur est confronté à des contrôles de plus en plus minutieux de la définition et de l'application des critères retenus en la matière. Selon Morningstar, les actifs sous gestion libellés ISR ont dépassé globalement 2.000 milliards de dollars à la fin du deuxième trimestre et ont triplé en l'espace de trois ans.

En bourse, l'action DWS a dévissé lourdement après cette information. Et le titre de sa maison mère, Deutsche Bank s'est affiché en recul.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés