Publicité
Publicité

Encore une semaine chargée en résultats au menu

KBC doit publier ses résultats du deuxième trimestre jeudi prochain. ©BELGA

Au sein du Bel 20, les résultats de KBC et Galapagos retiendront l'attention. Les chiffres de l'emploi américain de vendredi seront-ils aussi bons qu'espéré?

La saison des résultats du deuxième trimestre va continuer à un rythme soutenu dans les prochains jours. En Europe, on démarrera lundi avec HSBC , Axa , Heineken ou encore Ferrari , suivis mardi d’Infineon , Stellantis , BMW , SocGen , BP et Natixis , entre autres. Mercredi, ce sera au tour d’Intesa Sanpaolo , Commerzbank voire Voestalpine . Quelques gros morceaux seront au menu jeudi: Siemens , Lufthansa , Bayer , Glencore , Continental , Crédit Agricole , Zalando et Adidas . Allianz , ING et le LSE boucleront la semaine.

1,8 mds €
Produit net bancaire attendu de KBC
Les analystes anticipent, pour KBC, un produit net bancaire de 1,8 milliard d’euros au deuxième trimestre, contre 2,2 milliards d’euros un an plus tôt.

En Bourse de Bruxelles, le menu sera également copieux. Dès lundi, on recevra les chiffres d’Intervest Offices , suivis mercredi de ceux d’Hyloris et Celyad . La journée la plus chargée pour les valeurs belges tombera jeudi : KBC , Galapagos , Ascencio , Fagron et bpost seront dans l’actualité des entreprises. Xior fermera la marche vendredi.

Les attentes pour KBC et Galapagos

Concernant les attentes pour les valeurs du Bel 20, les analystes anticipent, pour KBC , un produit net bancaire de 1,8 milliard d’euros, contre 2,2 milliards d’euros un an plus tôt, tandis que le bénéfice net ajusté devrait s’afficher à 696,1 millions, contre 205,3 millions d’avril à juin 2020. Pour Galapagos , les analystes prévoient des revenus de 128,1 millions d’euros, contre 117,7 millions au deuxième trimestre 2020, et une perte nette de 82,5 millions, contre 115 millions l’an dernier sur la même période.

Les indices PMI de la zone euro de juillet devraient être confirmés dans leur version définitive la semaine prochaine.

Quelques statistiques seront aussi au menu des prochains jours, avec en point d’orgue la publication des chiffres de l’emploi aux États-Unis vendredi 6 août à 14h30. Les économistes tablent la création de 900.000 emplois en juillet, après 850.000 nouveaux postes de travail en juin. Le taux de chômage devrait quant à lui avoir diminué de 5,9% à 5,7%, selon les prévisions moyennes.

Auparavant, on aura reçu la version définitive des indices PMI de la zone euro pour l’activité économique du mois de juillet, qui devrait être confirmée à 62,6 pour le PMI manufacturier publié lundi prochain et à 60,4 pour le PMI des services, attendu mercredi.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés