Euronext donne un léger avantage au trading à haute fréquence

©Bloomberg

À cause du système de trading Optiq, les informations sont transmises plus rapidement à certains clients.

Sur Euronext, les traders à haute fréquence reçoivent les informations plus rapidement, ce qui leur donne un avantage par rapport aux autres investisseurs, estiment plusieurs intervenants sur le marché. Grâce à la plate-forme de trading de la bourse, les traders les plus rapides ont ainsi une longueur d’avance par rapport aux transactions des autres investisseurs, qui sans le savoir sont désavantagés. Ce dysfonctionnement semble exister depuis déjà deux ans.

Dans le système de trading Optiq d’Euronext, certains traders impliqués dans une vente ou un achat reçoivent les informations plus rapidement que les autres. Près de 80% des transactions, comme la vente et l’achat de contrats à terme et d’actions, seraient concernés. La plate-forme Optiq, dont le volume d’échanges se montait à plus de 140 milliards d'euros en août dernier, a été lancée il y a deux ans sur les Bourses de Bruxelles, Amsterdam, Lisbonne et Paris, rejointes ultérieurement par Dublin.

Microsecondes

Il s’agit de quelques dizaines de microsecondes (une microseconde = un millionième de seconde), mais pour le trading à haute fréquence, cela suffit pour que cela représente un avantage. Après une transaction d’achat importante, les programmes de trading ultrarapides peuvent miser en une microseconde sur une future hausse de cours d’un produit comparable.

140
milliards d'euros
Le volume d'échanges sur la plateforme Optiq d'Euronext au mois d'août dernier.

La plupart des clients d’Euronext ignorent que certains acteurs utilisent cet avantage. Un trader sur Euronext indique qu’il a toujours un temps de retard. "Les coûts de ce risque sont répercutés sur les clients."

D’après la réglementation européenne (MiFID), il est capital que tous les investisseurs soient informés simultanément afin de créer un "level playing field". Deutsche Börse affirme de son côté que dans 99,9% des cas, tous les clients reçoivent les mêmes informations au même moment.

Égalité de traitement

Dans le centre de données d’Euronext, tous les câbles sont de même longueur afin que les informations sur les cours soient communiquées à tous les clients à la même vitesse. Le fait que la plate-forme de trading d’Euronext donne une longueur d’avance à certains clients ("private feed") par rapport à d’autres ("public feed") est remarquable, souligne l’avocat en droit financier Frank ‘t Hart. "Les exploitants de bourse doivent veiller à ce que tous les clients soient traités de manière égale. Le coup d’envoi de la course en bourse doit être donné au même moment pour tout le monde", poursuit ‘t Hart. "La façon dont ils traitent ensuite cette information est une autre histoire."

"Nous constatons que les acteurs rapides placent de petits ordres, ce qui leur permet de réaliser un maximum de transactions. Ils utilisent l’avance dont ils disposent sur le plan de l’information pour engranger des bénéfices sur leurs autres transactions plus importantes."
Un trader anonyme

"La question est de savoir pourquoi Euronext n’intervient pas", indique un autre trader, qui a préféré rester anonyme. "Nous constatons que les acteurs rapides placent de petits ordres, ce qui leur permet de réaliser un maximum de transactions. Ils utilisent l’avance dont ils disposent sur le plan de l’information pour engranger des bénéfices sur leurs autres transactions plus importantes."

Conséquence: le marché sur Euronext ne serait pas conforme à son image. Euronext reconnaît que certains traders spécialisés utilisent ce défaut pour anticiper le marché, poursuit le trader anonyme. "Ils engrangent des bénéfices au détriment des fonds de pension et d’investissement. Vous et moi sommes les victimes de cette lacune."

Connexions rapides

Plusieurs clients d’Euronext indiquent avoir demandé à l’exploitant d’améliorer son système afin que les informations soient disponibles pour tout le monde au même moment. Cette demande semble être restée lettre morte jusqu’ici. Mais plusieurs clients d’Euronext profiteraient de cette avance parce qu’ils disposent d’une connexion plus rapide et de meilleurs équipements.

Dirk Donker, responsable "Retail Services" d’Euronext Amsterdam, reconnaît que les informations sur les transactions arrivent souvent plus tôt chez certains participants. "C’est vrai. Nous constatons que le ‘private feed’ est souvent un peu plus rapide que le ‘public feed’. Ce n’est pas voulu, et nous l’avons constaté uniquement après la mise en service du système. Mais il ne faut pas non plus exagérer."

Donker ajoute qu’il n’a reçu aucune plainte. "Nous sommes en contact permanent avec nos clients. S’ils estimaient que c’était un problème important, ils nous l’auraient certainement fait savoir."

© Het Financieele Dagblad

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés