Publicité
Publicité

Faible succès des bons d'Etat

©doc

Le montant total levé via les bons d'Etat est en hausse par rapport à décembre et est le plus élevé depuis un an mais il reste proche des plus bas historiques.

Le bon d'Etat ne séduit toujours pas. Lors de la campagne qui s'est étendue du 22 février au 2 mars, le Trésor public a récolté 5,68 millions d'euros, annonce l'Agence de la dette dans un communiqué publié ce lundi.

Il s'agit du montant le plus élevé depuis mars 2017. Mais il reste proche des plus faibles collectes historiques de ce placement destiné aux investisseurs particuliers.

Publicité

En décembre 2017, le bon d'Etat avait rapporté 2,73 millions d'euros, ce qui avait fait de cette campagne de souscription la pire jamais réalisée par l'Etat belge. Même si la collecte de ce trimestre-ci est plus élevée, elle demeure très loin des dizaines de millions d'euros que les bons d'Etat drainaient encore chaque trimestre au début des années 2010. Et le record historique de 5,73 millliards d'euros atteint en décembre 2011 est évidemment hors de portée.

Le taux proposé lors de la campagne de souscription qui vient de s'achever était pourtant le plus élevé depuis septembre 2015. Le coupon avait été fixé à 0,90% brut, soit 0,63% net après retenue du précompte mobilier de 30%. Même si ce taux est bien plus élevé que les 0,50% brut proposés en décembre, cela reste un faible rendement, surtout pour un placement à dix ans.

D'autant plus qu'actuellement, la tendance est à la remontée des taux d'intérêt sur le marché des obligations. Celui qui investit aujourd'hui à un faible taux pourrait donc se priver de l'opportunité d'investir dans un placement plus rémunérateur dans le futur. Ce risque de subir un manque à gagner pourrait expliquer le faible succès du bon d'Etat de ce trimestre.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Messages sponsorisés
Tijd Connect
Echo Connect offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.
Partnercontent
Partner Content offre aux organisations l'accès au réseau de L'Echo. Les partenaires impliqués sont responsables du contenu.