Grosse gifle pour Alibaba

©AFP

La Bourse de New York a clôturé en légère hausse jeudi une séance écourtée et plutôt calme à la veille de Noël, les investisseurs gardant un œil sur le sort du plan de soutien à l'économie américaine.

Les trois principaux indices boursiers américains ont terminé en territoire positif à la veille de Noël. Alors que la Bourse a tendance à monter dans les derniers jours de décembre, un phénomène connu sous le nom de "rallye du Père Noël", la recrudescence de la pandémie de coronavirus et les prochaines élections sénatoriales en Géorgie ont toutefois assombri les perspectives cette année.

Les républicains et les démocrates n'ont en outre pas réussi dans l'immédiat à se mettre d'accord à la Chambre des représentants sur une nouvelle version du plan de relance de 2.300 milliards de dollars qui avait été adopté lundi par le Congrès, mais est menacé de veto par Donald Trump. L'annonce in extremis d'un accord commercial entre le Royaume-Uni et l'Union européenne a toutefois soulagé les investisseurs.

Le Dow Jones a terminé sa course en hausse de 0,23%, à 30.199,87 points, le S&P 500 à 0,35%, à 3.703,06 points, et le Nasdaq à 0,26% 12.804,73 points.

L'action Alibaba a fait une chute vertigineuse de 13,34% après l'annonce par les autorités chinoises de l'ouverture d'une enquête contre le géant du commerce en ligne pour des pratiques monopolistiques présumées. Dans son sillage, d'autres titres chinois cotés à Wall Street reculent également. Baidu et JD.Com ont perdu 1,21% et 1,14%, mais l'entreprise d'e-commerce Pinduoduo s'est démarquée en prenant 8,91%.

Moderna a par ailleurs perdu 5,33% après avoir estimé que son vaccin contre le Covid-19 protège également contre la nouvelle souche du virus décelée en Grande-Bretagne. L'entreprise a annoncé que des tests allaient être menés pour le confirmer. Dans le même secteur, Altimmune a chuté de 9,27% après que l'administration américaine des médicaments (FDA) ait émis un avis de suspension sur les tests cliniques sur l'homme de son vaccin au coronavirus à dose unique, AdCOVID.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés