Guild Esports, l'IPO d'une star du foot

David Beckham est un actionnaire cofondateur de la société de formation de joueurs de jeux vidéo. ©REUTERS

Guild Esports, spécialisée dans la formation de joueurs de jeux vidéo, a déposé un dossier pour entrer en Bourse de Londres. La start-up a été cofondée en juin par David Beckham.

David Beckham viendra-t-il inaugurer l'introduction de Guild Esports à la Bourse de Londres? La société, lancée il y a juste trois mois, vient de déposer un dossier pour s'introduire sur le marché londonien. Le footballeur star est actionnaire minoritaire de l'entreprise mais aussi le cofondateur de celle-ci.

951
Millions de dollars
Le marché de l'esport (sport en ligne) a généré 951 millions de dollars de revenus en 2019 et attiré 443 millions de spectateurs dans le monde, selon Newzoo.

Guild Esports, spécialisée dans la formation de joueurs de jeux vidéo professionnels, espère lever 20 millions de livres (22,3 millions d'euros) en cotant environ 40% de ses actions, ce qui lui donnerait une valorisation de 50 millions de livres, selon des sources proches du dossier. La société veut utiliser l'argent levé pour recruter de nouveaux joueurs et investir dans sa marque. Elle prévoit initialement de construire une académie de coaching pour quatre disciplines d'esport (sport électronique): les jeux Rocket League, Counter-Strike, FIFA d'EA Sports et Fortnite. Elle veut former une équipe de 20 joueurs d'ici la fin de 2021 dans ses formats de jeu. Pour l'instant, elle compte un joueur FIFA et trois joueurs de Rocket League.

50
Millions de livre sterling
Guild Esports serait valorisée à ce montant en levant 20 millions de livre sterling avec son introduction en Bourse.

Pour illustrer l'essor sur lequel elle espère capitaliser, la société a déclaré dans un communiqué que certains tournois d'esport attiraient un public plus large que le championnat de tennis de Wimbledon, le Tour de France cycliste et l'Open américain de golf.

À l'échelle mondiale, le marché de l'esport a généré 951 millions de dollars (804,68 millions d'euros) de revenus en 2019, tandis que les matchs et analyses d'esport ont attiré 443 millions de spectateurs en ligne, a estimé la firme d'étude de marché Newzoo.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés