Publicité
Publicité

"Il n'y a pas d'urgence pour la Banque centrale européenne"

Pour les experts de Candriam, la croissance va rester solide en 2022. Mais les politiques monétaires vont diverger, ce qui devrait favoriser le dollar face aux autres devises.