Publicité
Publicité

Il n'y aura pas de baisse des taux avant mi-2024, selon Belfius

Les spécialistes de Belfius AM soulignent le potentiel des obligations à longues échéances dans le contexte actuel. Pour les actions, la préférence est donnée au marché américain.