"Il y aurait du sens à ce que la BCE imite la Fed"

L'unique objectif de la BCE est actuellement la stabilité des prix. En visant une inflation moyenne, la banque centrale se donnerait plus de flexibilité. ©REUTERS

Face à un taux d'inflation désespérément faible, la BCE pourrait se fixer comme objectif une inflation moyenne. Une stratégie à l'américaine jugée utile par certains observateurs.

La Banque centrale européenne (BCE) va-t-elle imiter son homologue américaine, la Réserve fédérale (Fed)? La question est sur toutes les lèvres alors que se réunit le conseil des gouverneurs, l'organe décisionnel de la BCE, ces mercredi et jeudi. Pour mémoire, la Fed a annoncé fin août viser désormais une inflation de 2% en moyenne sur la durée, si besoin en laissant filer pendant "un certain temps" les prix à la hausse.

L'unique objectif de la BCE est actuellement la stabilité des prix. Elle vise pour cela une hausse des prix proche mais inférieure à 2%. En optant pour un objectif d'inflation moyenne, la banque centrale se donnerait plus de flexibilité, car elle n'aurait pas à relever ses taux directeurs dès son objectif atteint. "Ce serait très utile pour la BCE", confirme Éric Dor, directeur des études économiques à l’IESEG School of Management. "Un ciblage de l’inflation moyenne lui permettrait aussi d’annoncer qu’elle va tolérer plusieurs années d’inflation supérieure à 2%, pour compenser les années durant lesquelles la hausse des prix a été trop réduite."

Il évoque également le problème de crédibilité des banques centrales, qui sont très souvent critiquées pour n'être pas parvenues à remplir leurs objectifs ces dernières années.

N'attendez toutefois pas de changement dès ce jeudi. "La revue stratégique de la BCE doit encore se poursuivre, mais la banque centrale pourrait déjà laisser entendre qu’elle pense à ce genre de changement, pour essayer déjà de hausser les perspectives d’inflation formulées par les agents privés."

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés