Publicité

ING se lance dans l'architecture ouverte

À partir du mois d’octobre, les clients particuliers d’ING pourront aussi investir dans les fonds de placement de BlackRock, Franklin Templeton et Amundi (issu de la fusion entre les pôles de gestion d’actifs de Crédit Agricole et Société Générale).

Jusqu’à présent, l’offre dans le réseau d’agences était limitée aux fonds "maison" gérés par ING Investment Management. Les clients fortunés du département Private Banking avaient quant à eux déjà accès aux fonds des autres gestionnaires d’actifs. Une petite révolution pour la banque au lion, qui est la première des quatre grandes banques en Belgique à évoluer vers l’architecture ouverte, soit la distribution de fonds de diverses firmes de gestion. Pour marquer le coup, pas moins de sept cadres d’ING et de représentants des gestionnaires d’actifs ont participé à la conférence de presse vendredi, dépassant largement le nombre de journalistes. "C’est un fameux bond en avant: ING est la seule grande banque en Belgique à travailler avec d’autres maisons, commente Colette Dierick, General Manager du réseau de distribution d’ING. Nous n’allons pas pour autant devenir un supermarché de fonds. Nous nous profilons plutôt comme un "delicatessen"!"

ING a sélectionné une trentaine de fonds dans la gamme de BlackRock, Amundi et Franklin Templeton, sur base de leur performance, de la complémentarité avec l’offre d’ING IM et de l’expertise de leur gestionnaire. "Les gestionnaires retenus devaient aussi avoir une bonne connaissance du marché belge, précise Piet Van Den Hoof, responsable des fonds de placement chez ING. Nos collaborateurs en agence vont se familiariser avec les nouveaux fonds et recevront une aide à la formation de nos nouveaux partenaires."

Pas de hausse des coûts

Au total, les clients du réseau ING auront accès à 235 fonds et une sélection d’une quinzaine de fonds sera mise en avant chaque mois, en fonction des prévisions économiques des stratégistes de la banque. En octobre, les actions à haut rendement du dividende et les obligations d’entreprise seront à l’honneur. La rétrocession des commissions du gestionnaire à ING sera comprise entre 50 et 70&flexSpace;%, soit le tarif pratiqué jusqu’à présent par ING IM.

Dexia et BNP Paribas Fortis ne pratiquent pas l’architecture ouverte. Les clients particuliers peuvent toutefois souscrire en agences, uniquement sur demande, aux fonds des autres maisons. Keytrade Bank met en revanche à disposition de ses clients 400 fonds de 35 sociétés de gestion différentes. La diversification d’ING n’effraie en rien la banque en ligne. "Les frais d’entrée pour tous les fonds disponibles chez nous s’élèvent à seulement 9,95 euros, quelle que soit la transaction et la gamme de nos émetteurs est bien plus large", précise Thibault de Barsy, directeur des ventes chez Keytrade. Même son de cloche chez Deutsche Bank, qui propose la gratuité des frais pour 1.600 fonds de 25 institutions financières. "L’architecture ouverte est une condition nécessaire mais pas suffisante pour l’intérêt du client, précise-t-on auprès de la Deutsche Bank. Le conseiller qui a accès à tous les fonds doit aussi disposer d’une vue globale des besoins du client pour lui. Il faut aussi se méfier des conflits d’intérêts: pour obtenir des bonus, une banque peut pousser la commercialisation de certains fonds."

Faiblesse de la demande

La confiance des particuliers dans les fonds de placement est pourtant encore loin d’être revenue cette année. Globalement, la tendance semble à la stabilisation, avec des retraits de certaines catégories de fonds, compensés par des entrées dans d’autres types de fonds. Chez BNP Paribas Fortis, les fonds structurés et monétaires ont subi des retraits, à la différence des fonds asymétriques, disposant de mécanismes de protection, qui ont collecté plus d’un milliard d’euros de cash. Chez KBC, les particuliers ont effectué des retraits des fonds monétaires, obligataires et à capital protégé mais ont investi dans les fonds d’actions et de pension. Chez Dexia, les fonds les plus demandés cette année sont les fonds de pension, les fonds d’actions, notamment émergents, et les fonds structurés. l

Les particuliers pourront souscrire à des fonds de BlackRock, Amundi et Franklin Templeton.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés