L’agence européenne de rating Scope grandit

Marc Lefèvre (Scope Ratings): la levée de fonds renforcera le caractère paneuropéen de l’agence. ©doc

Scope Group acquiert l’agence de notation Euler Hermes Rating et entend prochainement lever des fonds.

Le groupe Scope, première agence européenne indépendante de notation de crédit, a annoncé l’acquisition de l’agence allemande Euler Hermes Rating. "Cette acquisition marque une nouvelle étape dans le processus de consolidation du marché européen de la notation de crédit, qui doit mener à la création d’un poids lourd européen du secteur", souligne Florian Schoeller, le fondateur allemand et directeur général de Scope.

Scope Ratings est le challenger européen dans le domaine des notations, un marché dominé par les grandes agences américaines Moody’s, Standard & Poor’s et Fitch Ratings, des agences très critiquées lors de la crise financière de 2008-2009.

"Nous confirmons notre ambition de devenir l’Airbus du rating."
Marc Lefèvre
Scope Ratings

"Nous confirmons notre ambition de devenir l’Airbus du rating", indique à L’Écho Marc Lefèvre, directeur pour Scope Ratings du développement en France, en Belgique et au Luxembourg. Cet ancien du cabinet EY et d'Euronext souligne que le rachat d’Euler Hermes Rating cadre parfaitement avec cette volonté.

Euler Hermes Rating est une filiale d’Euler Hermes, la société d’assurance-crédit française rachetée par le groupe allemand Allianz. Son activité se concentre essentiellement sur les petites et moyennes entreprises (PME) et sur le financement de projets d’infrastructures. Les activités sont jugées complémentaires à celles de Scope, active dans la notation de pays, de collectivités publiques et locales, de sociétés, mais aussi de financements structurés et d’infrastructures ainsi que dans l’analyse de fonds et dans l’analyse ESG (environnement, social, gouvernance). Euler Hermes Rating compte une dizaine d’analystes. 

Le groupe Scope a été créé à Berlin en 2002 par l’Allemand Florian Schoeller qui en est toujours l’actionnaire principal et qui est issu d’une importante famille d’entrepreneurs. Stefan Quandt, qui fait partie des héritiers de la famille Quandt liée à BMW, est également un actionnaire important. Mais le groupe entend lever des fonds d’ici juin, ce qui atténuerait le poids des actionnaires allemands et renforcerait le caractère paneuropéen de l’agence.

L’an dernier, une Fondation Scope a été créée pour préserver et renforcer l’identité européenne du groupe. On y retrouve Jean-Claude Trichet, l’ancien président de la Banque centrale européenne (BCE), pour qui l’Europe a besoin d’une agence de notation européenne forte et indépendante. Parmi les autres membres de cette fondation, on peut citer Horst Köhler, ancien président de la République fédérale d’Allemagne et ex-directeur  du Fonds monétaire international ainsi que Lorenzo Bini Smaghi, président du Conseil d’administration de la Société Générale et ex-membre du directoire de la BCE.

Le groupe compte actuellement quelque 250 collaborateurs en Europe dans ses différents bureaux (Berlin, Francfort, Paris, Londres…). Scope Ratings couvre le marché belge depuis Paris où l’agence emploie 20 personnes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés