L'alimentaire, un secteur cher et moins attrayant

Nestlé figure parmi les valeurs préférées des analystes dans le secteur de l'alimentation. ©EPA

Kerry Group, AB Inbev et Nestlé sont les valeurs préférées des analystes dans l'alimentation et les boissons. Mais les valorisations sont élevées. Le secteur n'est plus aussi attrayant que dans le passé.

Le secteur des producteurs de boissons et de produits alimentaires sort d’une décennie dorée qui aura vu les cours doubler pour pratiquement tous les principaux groupes européens, la meilleure performance étant affichée par Lotus Bakeries  qui a enregistré une multiplication par huit de son cours depuis janvier 2010.

Sur l’année écoulée, les performances ont toutefois été beaucoup plus contrastées, même chez les leaders du secteur, avec une progression de 30% pour Nestlé  à mettre en comparaison avec des évolutions plus modestes chez Danone  (+15%), AB Inbev  (+12%) ou Unilever  (+7%). L’exercice écoulé a également été très morose au niveau belge, avec notamment les problèmes rencontrés par Greenyard  (dégradation de la situation financière) et Ter Beke  (peste porcine).

Diversification

Le secteur n’est aujourd’hui clairement plus aussi attractif que par le passé, avec en moyenne 41% d’avis favorables pour les seize sociétés que nous avons repris dans notre tableau, et un potentiel moyen tournant autour de 6%. La croissance du chiffre d’affaires est attendue autour de 4% par an en moyenne pour les deux prochains exercices, avec des bénéfices par action qui grimperont plus rapidement (entre 7 et 8%).

La croissance sera donc au rendez-vous, mais la question est aujourd’hui de savoir si elle justifie des valorisations qui tournent largement au-dessus de 20 fois les bénéfices attendus.

D’autant que les groupes du secteur font face à des contraintes de plus en plus importantes au niveau de leur empreinte écologique, avec notamment l’obligation faite par l’Union européenne d’utiliser 25% de plastique recyclé dans les bouteilles en plastique qui sortiront des usines d’ici 2025.

Les groupes ont multiplié les annonces ces derniers mois en vue de renforcer leur implication dans la mise en place d’une économie circulaire, mais ces initiatives vont clairement prendre du temps et des moyens financiers. Dans le même temps, les groupes du secteur font également face à de nouvelles attentes de la part des consommateurs, qui les poussent à se diriger vers des aliments plus sains ou vers des bières spéciales.

©Mediafin

Opportunités

En dépit de ces pressions structurelles, il reste encore plusieurs sociétés qui rassemblent les faveurs des analystes. Kerry Group  reste clairement une opportunité d’investissement appréciée (71% d’avis favorables), le groupe irlandais étant un des leaders mondiaux de la production d’ingrédients nutritionnels à destination de l’industrie alimentaire, une activité qui représente aujourd’hui près de 80% du chiffre d’affaires.

Le groupe surfe sur la vague d’une consommation plus saine et durable, avec des attentes qui restent particulièrement soutenues pour les prochaines années. En outre, le groupe irlandais est également un vrai aristocrate du dividende, avec 33 années de dividende stable ou en croissance.

AB Inbev  (70% d’avis favorables) arrive en deuxième position, essentiellement en raison d’une performance qui est restée en retrait du secteur durant les cinq dernières années. Avec la vente des activités australienne et l’introduction en bourse du pôle asiatique, le groupe a sensiblement réduit son endettement, avec un rapport cours/bénéfice qui tourne aujourd’hui autour de 15 fois le bénéfice attendu pour 2020.

Enfin, le géant suisse Nestlé  (61,5% d’avis favorables) est le troisième groupe sur lequel les analystes s’accordent. Outre les efforts du groupe pour se diversifier vers les nouvelles tendances de consommation, le bilan reste solide, la croissance attendue supérieure au reste du marché, et le profil d’aristocrate du dividende (stable ou en augmentation depuis 1959) reste un facteur d’attractivité certain.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect