Publicité
Publicité

L’Amélie Nothomb du livre financier

Jacques de Larosière n'en finit pas de critiquer le surcroît d'endettement et de création monétaire.