L'Etat belge a déjà bouclé ses émissions d'Olo

©BELGA

L'Etat belge a quasiment achevé son plan de financement de la dette à long terme de 2019, alors qu'il reste encore une adjudication d'Olo en novembre. Cette opération pourrait néanmoins être utile.

L'Etat belge a déjà terminé ses devoirs sur le marché de la dette. Ce lundi, le Trésor public a levé 2,809 milliards d'euros en émettant des obligations à long terme, ce qui porte le montant total emprunté depuis le début de l'année à 27,921 milliards d'euros, alors que le plan de financement de la dette de 2019 prévoyait un objectif de 28 milliards d'euros pour les emprunts via les Olo (obligations linéaires).

27,921 milliards
euros
Depuis le début de l'année, les obligations linéaires (Olo) ont rapporté 27,921 milliards d'euros, alors que l'objectif était fixé à 28 milliards.

Autrement dit, le refinancement de la dette à long terme arrivant à échéance cette année est d'ores et déjà terminé car, après une adjudication, il est fréquent qu'un montant résiduel soit encore emprunté auprès d'investisseurs souhaitant soumettre des offres non compétitives.

"Un peu plus de 2 milliards à trouver"

©RV DOC

L'agenda de l'Agence fédérale de la dette prévoit toutefois encore une adjudication le 18 novembre prochain. Mais le plan de financement de 2019 prévoyait aussi de lever 2 milliards d'euros via des instruments alternatifs, comme le programme EMTN (euro medium term notes), qui permet des emprunts à des conditions plus souples, notamment en devises étrangères, et les Schuldscheines, des titres non cotés en bourse, ainsi que 250 millions d'euros via les bons d'Etat.

Or, à ce jour, les bons d'Etat ont rapporté à peine 3,98 millions et les autres instruments de dette ont été à peine utilisés. "Nous avons juste réalisé une petite opération privée via les EMTN", explique Jean Deboutte, directeur à l'Agence de la dette. "Il faudra donc encore trouver un peu plus de 2 milliards d'euros, soit via ce programme EMTN s'il permet d'obtenir des conditions meilleures qu'avec les Olo, soit via l'adjudication d'Olo de novembre qui est donc, à ce stade, maintenue."


Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect