L'Etat belge profite des taux les plus négatifs depuis des mois

©RV DOC

L'Agence fédérale de la dette a emprunté 1,6 milliard d'euros à court terme à des taux d'intérêt moyens qui sont à leur plus bas niveau depuis six à neuf mois.

La récente baisse des taux d'intérêt commence à avoir un effet sur le refinancement de la dette publique belge. Ce mardi, l'Agence fédérale de la dette a sollicité les investisseurs pour placer des certificats de Trésorerie à trois et six mois. Cette adjudication, qui a rapporté 1,6 milliard d'euros en tout, a été assortie de taux d'intérêt particulièrement négatifs.

-0,632%
Taux le plus négatif depuis 9 mois
Les certificats de Trésorerie à six mois de l'Etat belge émis ce mardi ont été adjugés à un taux d'intérêt moyen de -0,632%, du jamais vu depuis octobre 2018.

Pour l'échéance la plus courte, qui a permis de lever 800 millions d'euros, le taux d'intérêt moyen s'est établi à -0,572%. C'est le taux le plus bas pour cette maturité depuis janvier (-0,579%).

Effet BCE

Pour les titres à six mois, qui ont également rapporté 800 millions d'euros, le taux moyen a été fixé à -0,632%, du jamais vu depuis octobre 2018.

Ces taux négatifs signifient que les investisseurs sont prêts à abandonner, à l'échéance, une partie des capitaux prêtés à l'Etat belge. Ils sont la conséquence de la politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE), qui fait pression sur les taux pour inciter les investisseurs à financer davantage l'économie en les décourageant de placer leur argent dans des placements sans risques, tels que les titres de dette des Etats.

Forte demande

Le taux d'intérêt de la facilité de dépôt de la BCE, où les banques de la zone euro placent leurs liquidités excédentaires, est actuellement fixé à -0,4%. Il y a deux semaines, le président de l'institution européenne, Mario Draghi, a évoqué la possibilité de réduire davantage les taux directeurs ou de lancer un nouveau programme d'achats d'actifs, ce qui a provoqué une rechute des taux d'intérêt sur l'ensemble des marchés d'obligations.

Lors de l'adjudication à court terme de ce mardi, la demande des investisseurs pour les certificats de Trésorerie de l'Etat belge a été élevée. Pour les titres à trois mois, elle a dépassé 2,43 fois l'offre. Le taux de soumissions satisfaites (bid-to-cover ratio) est monté à 2,75 pour les titres à six mois.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect