Publicité
Publicité

L’euro garde les faveurs des investisseurs belges

Le dernier baromètre ING des investisseurs montre qu'à peine un quart des Belges détenaient des investissements en devises en juin, malgré le cours extrêmement bas de l’euro.