L'Europe boursière acculée dans l'impasse grecque

Les Bourses, à l’exception de celle de Bruxelles, ont clôturé en net repli mardi, les valeurs européennes retombant à un plus bas de 4 mois. Les inquiétudes autour de l'avenir de la zone euro se sont accrues avec la remise en cause par la gauche radicale grecque des engagements économiques et politiques du pays. Le Bel 20 a limité son recul grâce à la flambée du cours de Solvay. Les télécoms européennes ont évolué à contre-courant, grâce à l'offre d'America Movil sur KPN.

Les marchés d'actions européens ont enfin mesuré l'ampleur de la poudrière politique en Grèce. Le chef de la gauche radicale, Alexis Tsipras, chargé par le président de former un gouvernement de coalition, a exclu de se plier aux plans européens de sauvetage et a menacé de nationaliser les banques. Athènes pourrait ainsi être contrainte d'organiser de nouvelles élections dès le mois de juin, estiment la plupart des commentateurs.

L'Europe boursière a accentué ses pertes dans l'après-midi, dans la foulée de Wall Street, en l'absence d'indicateurs majeurs aux Etats-Unis.

L'indice Cac 40, qui avait pris 1,65% la veille, a perdu 2,78% à 3.124,80 points, alors que la Bourse d'Athènes a encore baissé de 3,62% au lendemain d'une chute de 6,67%. L’indice grec est ainsi retombé à un plus bas de près de deux décennies, entraîné par le secteur bancaire hellénique dont l'indice a chuté de 10%.

La Bourse de Londres, fermée lundi et pourtant moins exposée aux inquiétudes entourant l’Union monétaire, a tout de même vu le FTSE-100 céder 1,78% à 5.554 points. À Francfort, le Dax a abandonné 1,9% à 6.444 points.

Les valeurs bancaires et industrielles ont été en première ligne, comme souvent en cas de tensions sur le marché.

Les valeurs télécoms ont enregistré la meilleure (car la seule) progression sectorielle en Europe
. L'indice de référence a gagné 0,9% grâce au bond de près de 17,02% de KPN. Le titre a réagi à l'annonce du groupe mexicain America Movil de Carlos Slim. L'homme le plus riche du monde a annoncé mardi vouloir porter à 28% sa participation dans l'opérateur néerlandais, contre 4,8%. America Movil entend dès lors lancer une offre d'achat au prix de 8 euros l'action. Le prix proposé représente une prime de 23,5% sur le dernier cours de l'action KPN. Mais le groupe néerlandais a assuré dans un communiqué publié dans l'après-midi que l'offre "sous-évalue la société de manière substantielle".

Dans le même compartiment, cela s'est traduit par des mouvements divergents.  Mobistar a bondi 5,6% tandis que Telenet a rétrogradé de 1,7%.

Le titre Solvay a fortement progressé ce mardi (◊plus forte hausse depuis 2009). Le bond de plus de 7% de l'action en réaction à des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu ont en outre permis à l'indice Bel20 de limiter ses pertes (-0,45% 2.170 points).

De leur côté, les dirigeants de l'UE ont décidé de se retrouver le 23 mai à Bruxelles pour une réunion extraordinaire qui marquera le baptême du feu européen du nouveau président français François Hollande -qui prendra ses fonctions le 15 mai- et doit permettre de discuter des moyens de relancer la croissance, nouvelle priorité du moment.


AGENDA

Allemagne
- La production industrielle allemande a progressé plus que prévu en mars, confirmant la reprise constatée en février, selon les données publiées mardi par le ministère de l'Economie. L'activité dans l'industrie est ressortie en hausse de 2,8% sur un mois après une contraction moins forte que prévu de 0,3% en février (chiffre révisé de -1,3% en première estimation). Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à une progression de 0,8% de la production industrielle en mars.

Grèce
- La Grèce a levé mardi 1,3 milliard d'euros en bons du Trésor à six mois à un taux d'intérêt de 4,69%, en hausse par rapport à la dernière émission similaire (4,55%), après des élections qui ont plongé le pays dans l'instabilité politique. L'émission a toutefois été bien accueillie, avec une demande de 2,6 milliards pour une offre de départ de 1 milliard.

 

- Sioen: cotation ex-dividende

- Texaf: assemblée générale, à 11h

- Solvac: assemblée générale, à 15h30

- Dexia: les ministres réunis en "kern" ont marqué leur accord à la nomination de Karel De Boeck à la tête de Dexia S.A., avant le 30 juin prochain.

- Solvay: chiffre d'affaires en hausse de 3 %, bénéfice opérationnel récurrent en recul, mais nettement supérieur aux attentes: pour Solvay, le premier trimestre 2012 se solde par une nette reprise par rapport à la fin 2011. Le chimiste belge, qui a changé de dimension avec l'acquisition du Français Rhodia, bénéficie d'une forte reprise dans toutes les régions du monde. L'entreprise tient son assemblée générale ordinaire ce mardi.

- Deceuninck: Deceuninck affiche un chiffre d'affaires stable pour le premier trimestre, et compte maintenir sa rentabilité dans les prochains mois, grâce au lancement de ses nouveaux produits, à une gestion rigoureuse et à une adaptation de ses prix en fonction du coût des matières premières.

- Recticel: le fabricant de mousse a vu son chiffre d'affaires baisser de 2,4% au premier trimestre. Vu le contexte économique incertain, la société ne se risque pas à établir des prévisions pour l'année.

- Banimmo : Banimmo a conclu avec un groupe financier de premier plan un accord aux termes duquel elle est chargée de construire un nouvel immeuble de bureaux pour le nouveau siège régional de ce locataire. L’immeuble, qui sera situé sur le boulevard Tirou à Charleroi déploie une surface de 8.000 mètres carrés répartie sur 8 niveaux hors sol. Les 3 niveaux en sous-sol permettront d’abriter quelque 75 emplacements de parking. Ce développement se fera sous la forme d’une joint-venture (50/50) avec la société Adventis. Parallèlement, Banimmo a conclu une nouvelle prise en location pour 9 ans dans son immeuble Diamond pour 1.410 mètres carrés supplémentaires d’espace de bureaux à des conditions conformes au marché.

- Befimmo: KBC Securities a ajusté son avis sur la valeur à conserver contre accumuler avant. L'objectif de cours passe à 50 euros contre 54 euros avant.

- Solvay: KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 105 euros contre 100 euros avant.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés