L'offre de Hong Kong sur le LSE laisse les investisseurs dubitatifs

©Bloomberg

Le marché ne semble pas croire à un succès de l'offre lancée par la Bourse de Hong Kong sur le London Stock Exchange. Plusieurs obstacles risquent d'empêcher cette reprise. Le titre du LSE ne décolle pas.

L'action du Hong Kong Exchanges & Clearing , l'opérateur de la Bourse de Hong Kong, a chuté de 3,5% ce jeudi, signe que les investisseurs sont sceptiques sur ses chances de réussir une reprise du London Stock Exchange (LSE).

Le Hong Kong Exchanges (HKEX) avait annoncé mercredi son intention de mettre la main sur l'opérateur de la Bourse de Londres à un prix de 29,6 milliards de livres sterling, soit 8.361 pence par action. Mais, second indice que les marchés ne croient pas à une réussite de l'opération, après son bond de 5,91% de mercredi, le cours du LSE  stagnait aux alentours de 7.200 pence ce jeudi, plus de 15% en dessous du prix de l'OPA (offre publique d'acquisition)...

Embûches

Le HKEX pose une condition qui réduit ses chances: le LSE devrait renoncer à son acquisition de Refinitiv, actuellement en phase de finalisation. Or, le groupe compte tirer des profits élevés de cette transaction.

De plus, les autorités de contrôle ne verraient pas d'un bon œil le passage du LSE, groupe stratégique pour l'économie britannique, entre des mains étrangères, surtout à Hong Kong qui reste sous l'emprise de la Chine.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect