L'or au-dessus des 1.300 dollars

©REUTERS

Faiblesse du dollar, ralentissement économique et attentes vis-à-vis de la BCE: trois facteurs qui ont poussé l'once d'or au-dessus des 1.300 dollars l'once ce mercredi.

Le marché table plus que jamais sur l'annonce par la BCE d'un programme de rachats d'actifs de grande ampleur, élargi aux dettes souveraines, afin de lutter contre les risques de déflation en zone euro, mais le flou persiste sur ses modalités et notamment son ampleur. Membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, l'Autrichien Ewald Nowotny a d'ailleurs prévenu mercredi qu'il ne fallait pas avoir d'attentes démesurées quant aux initiatives susceptibles d'être prises par l'institution de Francfort.

Ces déclarations ont été suivies d'une baisse des grands indices européens, qui avaient ouvert en hausse.

Ce climat d'incertitude accroît la volatilité des marchés, liée en partie à l'effondrement des cours du pétrole  avec un baril de Brent incapable de rebondir durablement et se négociant aux alentours de 48,50 dollars.

Cela profite en revanche aux valeurs refuges comme l'or, qui gagne 10% depuis le début de l'année et a franchi mercredi le seuil des 1.300 dollars l'once  pour la première fois depuis août.

or

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés