Publicité
Publicité

L'or, cet autre baromètre de la peur

L’évolution de l’indice VIX, cet indice que l’on surnomme "de la peur", trahit bien les inquiétudes des marchés quant aux conséquences de l’épidémie de coronavirus. De 14,4 points le 20 février, il a effectué un bond pour atteindre 62,12 points au cours de la journée de lundi. Il n’avait plus été aussi haut depuis la crise financière de 2008, quand il était monté jusqu’à 80 points.