L'or peut-il confirmer son rebond?

L'or demeure en négatif depuis le début de l'année. ©REUTERS

Divers éléments soutiennent l'or mais d'autres lui sont toutefois défavorables.

On ne peut pas vraiment affirmer que l’or profite pleinement des perspectives d’une hausse de l’inflation ou de la chute des cryptomonnaies. Mercredi, en pleine tourmente sur le bitcoin et les cryptos, l’once d’or a bien pris 1,7%, mais il s'est ensuite tassé. Certains spécialistes soulignent que des investisseurs se détournent du bitcoin pour se tourner vers le métal jaune. Mais le mouvement n'est pas encore très marqué.

11%
Le rebond de l'once d'or depuis la fin mars.

Depuis le 30 mars, l’once a toutefois rebondi de plus de 11%, mais demeure légèrement en négatif depuis le début de l’année. Selon des experts de la firme Pictet Wealth Management, le récent reflux des taux d’intérêt aux USA a soutenu le rebond de l'or, mais cela risque d’être temporaire. Mercredi, le compte rendu de la réunion d'avril de la Federal Reserve américaine montre qu'une partie de ses dirigeants jugent opportun d'engager dans les prochains mois le débat sur l'opportunité d'ajuster le rythme des achats d'obligations si la reprise économique se confirme. Cela devrait ouvrir la porte à une remontée progressive des taux longs. Or, dit Pictet, les taux réels à long terme sont un déterminant majeur de la direction du prix de l'or. Des taux plus élevés rendent l'or moins attractif puisque ce dernier n'affiche aucun rendement.

En outre, souligne-t-on chez Pictet Wealth Management, le soutien que l'or a reçu récemment grâce au déclin du dollar devrait progressivement s'évaporer. L'or et le dollar sont considérés comme deux valeurs refuges concurrentes.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés