La bataille entre le Nasdaq et le NYSE

Le Nasdaq a signé les dernières grandes IPO. ©Photo News

Le Nasdaq marque des points en matière d'IPO.

Le marché Nasdaq a le vent en poupe. Les dernières grandes opérations d'introductions en bourse (IPO) que sont Warner Music, Vroom, ZoomInfo Technologies, Nikola Corp et Royalty Pharma ont toutes été réalisées sur le marché électronique.

12
milliards de dollars
Le montant des IPO sur le Nasdaq de janvier à début juin.

Fait assez rare, le Nasdaq a même dépassé le New York Stock Exchange (NYSE) depuis le début de l’année. Au début juin, les compteurs étaient à 12 milliards de dollars pour le Nasdaq et 10,9 milliards pour le NYSE, indique le Wall Street Journal. Mais l’écart entre les deux marchés s’est encore creusé au cours des derniers jours.

Avec le rebond des marchés boursiers, le marché des IPO est en train de revivre, ce qui exacerbe la bataille entre le Nasdaq et le NYSE pour accueillir de nouvelles sociétés à la cote.

Le Nasdaq est souvent moins cher pour les sociétés qui désirent s’y faire coter. Mais un élément particulier a joué récemment: la disparition des grandes cérémonies sur le parquet de la Bourse de New York en raison du Covid-19. Ces cérémonies constituent un avantage indéniable en matière de marketing pour le NYSE parce qu’elles sont une source de prestige pour les dirigeants qui peuvent sonner la cloche du début des transactions et organiser une fête avec leur personnel. Ce n’est que récemment que le parquet a rouvert ses portes, mais les cérémonies de "bell ringing" se font encore avec un nombre très limité de personnes.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés