Publicité

La Chine a bridé les marchés

Les Bourses européennes ont lâché du lest ce vendredi, dans un marché toujours préoccupé par l'Irlande, mais également inquiet quant à la politique monétaire de Pékin. Ce vendredi était en outre la journée des "trois sorcières", date d'expiration pour contrats et options à terme.

Les Bourses européennes ont lâché du lest ce vendredi au lendemain d'une séance optimiste et dans l'attente d'en savoir plus sur le plan d'aide à l'Irlande. Les investisseurs trépignent à l'idée de l'acceptation par l'Irlande, d'une aide pour son secteur bancaire.

Les inquiétudes sur la situation en Chine et les craintes d'un essoufflement de la croissance de ce pays, considéré comme le moteur de l'économie mondiale, ont servi de catalyseur baissier.

Vendredi était également la journée des "trois sorcières" avec l'expiration de contrats et d'options à terme qui ont perturbé le marché en créant de nombreux ajustements techniques.

Dans ce contexte, l'indice paneuropéen DJ Stoxx 600 a perdu 0,61 % à 269,50 points. L'indice Stoxx 600 des valeurs bancaires européennes a enregistré la plus importante contre-performance (-1,68 %), réagissant à la vulnérabilité du système bancaire irlandais. Le secteur des matières premières venait ensuite avec un recul de 1,50 % de son indice de référence.

À Londres, le Footsie a corrigé de 0,62 % à 5.732,83 points. À Amsterdam, l'AEX a relâché 0,49 % à 344,58 points. À Paris, le CAC 40 s'est déprécié de 0,20 % à 3.860,16 points.

À Francfort, le Dax a terminé sur un gain de 0,17 % à 6.843,55 points, un nouveau plus haut annuel. Il reste ainsi à des niveaux records depuis plus de deux ans, avant la chute de la banque américaine Lehman Brothers, et a gagné 1,62% sur la semaine et près de 15% depuis le début de l'année.

En tête d'indice, Volkswagen a grimpé de 2,98% à 122,70 euros, après avoir publié le montant de ses investissements prévus d'ici 2015: pas moins de 51,6 milliards d'euros iront en priorité dans de nouveaux modèles et de nouveaux moteurs d'ici cette date, ce qui doit permettre au numéro un européen de passer devant le numéro un mondial Toyota d'ici 2018. C'est son objectif affiché de longue date.

Bayer a gagné 2,19% à 57,78 euros. Le groupe de chimie et de pharmacie a annoncé jeudi soir un plan d'économies prévoyant la suppression de plusieurs milliers d'emplois d'ici 2012. L'inventeur de l'aspirine a en même temps annoncé que le moitié des sommes économisées seraient réinvesties notamment dans la recherche et les pays émergents.

A Bruxelles, l'indice Bel 20 a abandonné 0,21 % à 2.665,01 points. Sur les vingt valeurs composant l'indice, 7 actions se sont appréciées, dans un mouvement compris entre 0,72 % (Umicore) et 0,03 % (Bekaert). KBC et Dexia ont mis en fuite 1,61 et 1,38 % à respectivement 30,22 et 3,07 euros.

Hors Bel 20, Keyware a corrigé de 4,60 % à 1,66 euro, en réaction à la publication d'un trading update. A l'inverse, D'Ieteren a bondi de 2,31 % à 430,83 euros. Le marché a salué ses prévisions de résultats, révisées à la hausse, et la proposition de diviser le titre par dix.

La Bourse de Tokyo s’est maintenue vendredi au-delà des 10.000 points. Les craintes liées au resserrement monétaire en Chine ont cependant assombri l'humeur d'un marché content de la récente baisse du yen.


AGENDA

BCE
- Francfort: fin de la 6ème conférence des banques centrales organisée par la BCE, avec pour invités Ben Bernanke (Fed), Dominique Strauss-Kahn (FMI), Henrique Meirelles (Banque centrale du Brésil) et Jean-Claude Trichet (BCE) (8h45)


VALEURS

BEFIMMO
- L’exercice 2009-2010, clôturé au 30 septembre 2010, se termine mieux que prévu puisque la deuxième sicafi belge a réalisé un cash flow par action de 5 euros, supérieur à ses propres prévisions (4,88 euros). Le résultat est cependant légèrement en recul par rapport au précédent exercice (5,15 euros).
La société annonce en outre un résultat net par action de 2,78 euros contre -2,45 euros en 2009. La direction proposera aux actionnaires le paiement d’un dividende de 3,32 euros net par action (3,9059 euros brut), ce qui correspond à un rendement brut sur dividende de 6,3% au 30 septembre 2010.

KEYWARE
- Le spécialiste des paiements électroniques profite du succès de ses applications mobiles. Sur 9 mois ses bénéfices ont atteint 261.000 euros. "Nous confirmons nos prévisions, qui sont de réaliser un bénéfice pour l’ensemble de l’exercice 2010", a commenté Stéphane Vandervelde, CEO de Keyware.

JENSEN
- Les revenus du troisième trimestre de Jensen, spécialisé dans les salons lavoirs, ont atteint 49,9 millions d'euros en hausse de 44% par rapport à la même période de 2009.
Sur les neuf premiers mois de l'année, ils atteignent 1717,4 millions en progression de 34%.
Sur base de ces chiffres et de son carnet de commandes - qui est en hausse de14% par rapport à la même période de 2009 -, la société s'attend à une hausse substantielle de son chiffre d'affaires et de son résultat d'exploitation en 2010 par rapport à 2009.

RECTICEL
- Le groupe belge vient d'annoncer ce jeudi sa décision de construire une nouvelle usine, en France, pour la production de panneaux d’isolation thermique, destinés au secteur de la construction. La nouvelle usine devrait être opérationnelle en 2013. Recticel espère doubler, grâce à elle, son chiffre d'affaires "Isolation" en France.

VAN DE VELDE
- Le groupe de production de lingerie, Van de Velde, présente des perspectives 2010-2011 positives. Il prévoit pour cette année une croissance de l'ordre de 6,5% de son chiffre d’affaires (hors Intimacy). Cette tendance à la hausse devrait se poursuivre au premier semestre 2011.
- KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 40 euros contre 39 euros avant. L'avis reste à "accumuler".

REALDOLMEN
- La société de services informatiques RealDolmen affiche, pour le semestre clôturé au 30 septembre 2010, un chiffre d'affaires en légère progression, à 1,6%. Pas assez, commente son CEO, Bruno Segers...
- La Banque Degroof a réduit son objectif sur la valeur à 24 euros contre 25 euros avant.

D'IETEREN
- Le groupe de distribution automobile a relevé ses prévisions de bénéfice pour 2010. Le résultat courant avant impôts est attendu en hausse de 30 % contre 25 % prévu avant.
- D'Ieteren envisage en outre de diviser son action par 10.
- KBC Securities a relevé son objectif de cours sur la valeur à 480 euros contre 450 euros avant. L'avis reste à "acheter".

EVS
- La Banque Degroof a relevé son objectif de cours sur la valeur à 53 euros contre 49 euros avant.

- Roularta: résultats pour le troisième trimestre, à 17h45
- Atenor: déclaration intermédiaire pour le troisième trimestre, à 17h45
- Epiq: offre de rachat par Elex à 1,75 euro par action. L’offre court jusqu’au 3 décembre.
- Floridienne: deuxième déclaration intermédiaire
- Spadel: déclaration pour le troisième trimestre, à 16h30

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés