Publicité
Publicité
Publicité

"La détention d'actions doit rester privilégiée", estime Belfius AM

Maud Reinalter, de Belfius AM, privilégie les actions, notamment la technologie américaine, les soins de santé, les cycliques européennes ou les petites et moyennes capitalisations.