La dette belge parmi les rachats massifs de la BCE

La Belgique figure parmi les pays bénéficiaires des rachats de dette de la BCE. ©EPA

La Belgique bénéficie plus que d'autres pays de la zone euro des rachats de dettes opérés par la Banque centrale européenne sur les marchés.

Certains pays de la zone euro ont davantage bénéficié du PSPP, le programme de rachats de dettes déployé par la Banque centrale européenne (BCE), que d'autres, selon Eric Dor, directeur des études économiques à l'IESEG School of Management. "La répartition des achats du programme PSPP de mars à mai a favorisé l’Italie, puis la France, l’Espagne, la Belgique, l’Autriche et Chypre, avec des parts supérieures à leur clef du capital de la BCE. Les parts des autres pays ont été inférieures à leur clef du capital de la BCE", a-t-il souligné.

"La répartition des achats du programme PSPP de mars à mai a favorisé l’Italie."
Eric Dor
Directeur des études économiques à l'IESEG School of Management

La Belgique a également bénéficié du PEPP, déployé spécifiquement pour la crise du Covid-19 selon l'économiste. "La répartition des achats du nouveau programme spécifique à cette crise, de mars à mai, a favorisé très fortement l’Italie, puis assez bien l’Espagne et l’Allemagne. Ensuite, de manière moins forte, la Grèce, la Slovaquie, les Pays-Bas, la Belgique, Chypre, la Slovénie, le Portugal, l’Irlande, la Finlande et la Lituanie, avec des parts supérieures à leur clé du capital de la BCE."

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés