La Fed attendue sur sa communication

©REUTERS

La Réserve Fédérale américaine ne devrait pas annoncer de changement de politique monétaire mercredi à l'issue de sa réunion. Mais, elle pourrait donner des indications sur sa politique à venir, selon les analystes.

La Réserve Fédérale américaine, qui démarre ce mardi sa réunion de politique monétaire, ne devrait pas annoncer de changements mercredi, à l'issue de sa réunion. Toutefois, les intervenants de marché vont guetter la moindre indication sur l'évolution des taux d'intérêt. Car Jerome Powell, le président de l'institution, a déjà laissé entendre que la banque centrale pourrait abaisser ses taux d'intérêt. 

Les anticipations d'une baisse de taux en juillet ont considérablement augmenté, de sorte que les marchés pourraient être déçus si la Fed n'envoie pas de signal fort d'assouplissement imminent.
Masahiro Ichikawa
Stratégiste chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management

"La Fed ne modifiera pas les taux d’intérêt demain. Cependant, elle pourrait préparer le terrain pour une réduction de taux dans un proche avenir. Cela aurait moins à voir avec le climat économique actuel, mais beaucoup plus avec les pressions externes et internes qui ont un impact sur la Fed", estime Stefan Kreuzkamp, CIO du gestionnaire d'actifs DWS.

"Les anticipations d'une baisse de taux en juillet ont considérablement augmenté, de sorte que les marchés pourraient être déçus si la Fed n'envoie pas de signal fort d'assouplissement imminent", déclare, pour sa part, Masahiro Ichikawa, stratégiste chez Sumitomo Mitsui DS Asset Management.

Risque d'essoufflement de la croissance US

Les chiffres macroéconomiques américains restent toutefois flatteurs. Mais la guerre commerciale engagée par les Etats-Unis avec la Chine fait craindre un essoufflement de la croissance américaine, voire une récession, dans les prochains mois.

Les investisseurs attendent au moins "que la Fed précise concrètement" le calendrier de ses prochaines mesures, indique Milan Cutkovic, stratégiste chez AxiTrader. "Le risque d'une déception ne doit pas être sous-estimé", ajoute-t-il, car la banque centrale ne voudra pas paraître se précipiter pour abaisser le coût du crédit sous la pression de Washington. Le président américain Donald Trump s'était en effet récemment plaint que la Fed ne l'écoute pas


Réserve fédérale (Fed) ne modifiera pas les taux d’intérêt demain. Cependant, elle pourrait préparer le terrain pour une réduction de taux dans un proche avenir. Cela aurait moins à voir avec le climat économique actuel, mais beaucoup plus avec les pressions externes et internes qui ont un impact sur la Fed, estime Stefan Kreuzkamp, CIO du gestionnaire d'actifs DWS.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect