La Fed injecte 75 milliards supplémentaires sur les marchés

©REUTERS

Pour la première fois depuis la crise financière, la Banque de Réserve fédérale américaine a injecté des liquidités - 53 milliards mardi et 75 milliards mercredi - sur les marchés financiers pour maintenir son taux au jour le jour, principal outil monétaire, à son bas niveau.

C'est une intervention technique mais elle est symbolique. Pour la première fois depuis la crise financière, la Fed a injecté des liquidités sur les marchés financiers. Elle a procédé à une injection de 53 milliards de dollars mardi, suivie d'une autre injection de 75 milliards de dollars ce mercredi, à travers son outil de prise de fonds en pension (repo), a indiqué l'antenne de New York de la Banque centrale.

128
milliards de dollars
C'est le montant injecté par la Fed sur deux jours.

Les opérations de repo sont des transactions à très court terme qui permettent aux banques et entreprises de se refinancer et à la Fed d'avoir un autre outil pour peser sur les taux. Elles portent sur le rachat de titres de dette (bons du Trésor, obligations adossées à des crédits hypothécaires) à un prix fixé d'avance.

Maintenir un taux bas

L'opération doit aider à conserver le taux au jour le jour à son bas niveau. Comme elle l'a déjà fait mardi, la Fed a procédé à cette transaction mercredi "afin de maintenir les fonds fédéraux dans la fourchette de 2% à 2,25%", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Tensions

Cette injection technique de liquidités ne devrait pas avoir d'incidence sur la politique monétaire alors que le Comité monétaire de la Fed (FOMC) décide ce mercredi d'une probable baisse du taux interbancaire au jour le jour à la clé. Elle reflétait toutefois des tensions sur le volume de liquidités en dollars disponibles alors que la Fed n'est pas intervenue de cette manière sur les marchés depuis plus de dix ans.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect