Publicité
Publicité

La nouvelle stratégie de la BCE attendue pour jeudi

©REUTERS

Le grand rendez-vous des jours à venir sera la réunion de la BCE qui doit clarifier sa nouvelle stratégie. Les PMI et les résultats seront aussi suivis de près.

Comment la Banque centrale européenne (BCE) mettra-t-elle en œuvre sa nouvelle stratégie? Les investisseurs espèrent en apprendre davantage à ce sujet à l'issue de la réunion du conseil des gouverneurs de l'institution qui se tiendra jeudi. Ce sera probablement le rendez-vous le plus marquant de la semaine prochaine pour les marchés boursiers. Le 8 juillet, la banque centrale avait annoncé un changement de son objectif d'inflation, dans le cadre de la révision de sa stratégie entamée l'année dernière.

"La prévision d'inflation de la BCE de 1,4% en 2023 interdirait toute normalisation dans les prochains mois."
Carsten Brzeski
Chef économiste d'ING en Allemagne

La BCE vise désormais une hausse des prix de 2%, au lieu d'un niveau inférieur à 2% mais proche de ce seuil. Cette nouvelle cible est dite symétrique, ce qui autorise des déviations temporaires et modérées à la hausse ou à la baisse pour compenser un niveau trop élevé ou trop faible antérieurement. Cette nouvelle position officielle de la BCE pose beaucoup de questions que la réunion de jeudi prochain pourrait clarifier. "La nouvelle stratégie peut-être interprétée de deux manières", explique Carsten Brzeski, chef économiste d'ING en Allemagne. "Soit c'est juste une formalisation officielle de ce que la BCE a déjà réalisé ces quelques dernières années, soit c'est un pas supplémentaire vers davantage de souplesse monétaire, l'objectif de 2% impliquant un effort plus soutenu car il laisse moins de flexibilité que la formulation 'proche de mais inférieur à' 2%. Dans ce dernier cas, la prévision d'inflation de la BCE elle-même de 1,4% en 2023 interdirait toute normalisation dans les prochains mois." Les investisseurs seront donc très attentifs à la nouvelle formulation de la "forward guidance" (indication pour l'avenir) de la BCE.

Pour le reste, les statistiques économiques les plus attendues des prochains jours seront les indices PMI (purchasing manager indexes) qui seront dévoilés vendredi. Les économistes s'attendent à voir le PMI composite de la zone euro augmenter à 60 après avoir atteint 59,5 en juin.

La saison des résultats d'entreprises continuera évidemment aussi à orienter la tendance sur les marchés boursiers.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés