La pire séance boursière depuis trois mois

La peur d'assister impuissants au resserrement des taux d'intérêt de la Chine, conjuguée à celle de voir l'Irlande au coeur d'un plan de sauvetage européen, a envoyé les marchés d'actions par le fond. L'indice bruxellois est lourdement retombé à son niveau de début octobre.

Les principales Bourses d'Europe ont essuyé d'importantes pertes ce mardi, les investisseurs s'inquiétant de la situation financière de la zone euro, Irlande en première ligne, mais aussi de l'annonce imminente de mesures de restrictions budgétaires par la Banque Populaire de Chine. Sans compter que la hausse moins forte qu'attendu des prix à la production en octobre aux Etats-Unis a rappelé les risques de déflation, qui imposerait une croissance extrêment faible à long terme. 


Du coup, le DJ Stoxx50 a enregistré sa pire séance depuis trois mois (le 11 août) avec en clôture un recul de 2,45%.

 

EMERGENCY CALL

L'indice Stoxx 600 du secteur bancaire européen a perdu  3 % en anticipation de la réunion de l'Eurogroupe à Bruxelles, alors que la probabilité d'une aide financière à l'Irlande s'intensifie.

Selon le quotidien Irish Independent, le gouvernement irlandais serait finalement favorable à l'injection de liquidités (européennes) directement dans les banques du pays, "afin d’éviter un plan de sauvetage des finances publiques, stabiliser l’euro et rassurer les marchés."

Des discussions sont en cours entre la Commission européenne, la BCE et le FMI en vue de "résoudre les graves problèmes" des banques irlandaises, a indiqué mardi le commissaire aux Affaires économiques, Olli Rehn.

Ironie du sort, Jürgen Stark, chef économiste de la Banque centrale européenne (BCE), a confirmé ce mardi le retrait progressif des mesures exceptionnelles de soutien au système bancaire dans le courant de l’année 2011, conformément au calendrier de l’institution monétaire.

Tentant vainement de mettre un point final aux supputations, le Premier ministre irlandais, Brian Cowen, a répété que Dublin n'avait pas formulé de demande d'aide à ses partenaires européens et a indiqué que son plan d'austérité sur quatre sera détaillé dans le courant de la semaine prochaine.


MENER À LA BAGUETTE

Dès la matinée, le nouveau plongeon de l'indice composite de la Bourse de Shanghai (-3,98%), après celui déjà enregistré vendredi (de plus de 5%) a inquiété les divers intervenants boursiers. Tout cela parce que le gouverneur de la Banque populaire de Chine a fait part des préoccupations du gouvernement concernant les pressions inflationnistes dans le pays.

La possibilité de nouvelles mesures de restrictions monétaires en Chine ont pesé sur le compartiment des valeurs liées aux matières premières. Les investisseurs craignaient qu'en agissant ainsi la Chine bride son dynamisme, ce qui pourrait constituer un frein pour la croissance mondiale, la Chine étant le moteur de la reprise mondiale. Dans ce contexte, le compartiment des matières premières a signé la plus forte baisse sectorielle en Europe, avec un repli de 5,06 % pour l'indice DJ Stoxx 600 de référence.




INDICES EUROPEENS

A la clôture, l'indice DJ Stoxx 600 s'est tassé de 2,34 % à 265,98 points. A Paris, le CAC 40 a corrigé de 2,63 %, repassant sous la barre des 3.800 points (3.762,47). A Londres, le Footse a relâché 2,38 % à 5.681,90 points. A Francfort, le Dax s'est déprécié de 1,87 % à 6.663,24 points. A Amsterdam, l'AEX a dévissé de 1,83 % à 339,21 points.

A Bruxelles, les opérateurs ont dû compter avec l'augmentation de capital annoncée par Nyrstar. Le titre Nyrstar a plongé de 12,86 % à 10,03 euros. Le fondeur de zinc, qui vient de conclure un accord pour le rachat de la société minière canadienne Farallon Mining, s'apprête à émettre de nouvelles actions pour un montant maximal de 500 millions d'euros. C'est la première opération de ce type depuis son entrée en Bourse en 2007. Une assemblée générale est convoquée pour le 14 décembre.

Au sein du Bel 20, la déprime de la totalité des composants a repoussé l'indice à proximité des 2.600 points (-1,75 % à 2.608,06 points). Telenet a terminé lanterne rouge, le pessimisme ambiant s'étant cristallisé sur le titre du câblo-opérateur dans l'attente du résultat de son émission. Revoyant sa structure bilantaire, Telenet a émis 100 millions d'euros. Bekaert et Dexia ont suivi, tous deux perdant plus de 3 %.

Par ailleurs, hors indice vedette, WDP s'est délesté de 2,60 % à 36,00 euros après la publication d'un trading update.




STATISTIQUES



  • BELGIQUE

La balance commerciale s'est soldée par une brèche de 0,6 milliard d’euros en août 2010, reculant néanmoins de 40 % en rythme annualisé. Un évolution qui cadre avec la tendance de ces derniers mois où l'export croît plus que l'import.


  • ZONE EURO

- Les ventes de voitures neuves ont de nouveau plongé en octobre dans l'Union européenne, de 16,6% sur un an, plombées par la disparition des primes à la casse, selon des données publiées mardi par l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA).

- L'inflation a de nouveau accéléré en octobre, à 1,9% sur un an contre 1,8% le mois précédent, a indiqué mardi l'office européen des statistiques Eurostat, confirmant une première estimation.

- Bruxelles: réunion des ministres des Finances de la zone euro. La réunion débute à 17h


  • USA

- La hausse des prix à la production aux Etats-Unis s'est maintenue à vitesse constante en octobre. L'indice du ministère mesurant les prix des produits finis a progressé de 0,4% par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières, soit autant qu'en août et en septembre. La hausse du mois d'octobre a été deux fois moins forte que ne le pensaient les analystes. Ceux-ci avaient estimé que l'indice du ministère progresserait de 0,8%, selon leur prévision médiane.

- L'excédent dans les flux de capitaux investis à long terme a baissé à 81,0 milliards de dollars en septembre. Cet excédent succède à un autre très élevé en août, à 128,7 milliards de dollars, non loin du record établi en mars à 141,5 milliards, indiquent les "données mensuelles du Trésor sur les capitaux internationaux". Les données montrent par ailleurs qu'en septembre, les résidents de la Chine continentale (hors Hong Kong) sont restés les premiers détenteurs de titres de dette du Trésor, avec 883,5 milliards de dollars. C'est le deuxième mois de suite que ce total progresse fortement, de 1,7%, après 2,6% en août.

- La production industrielle est restée stable en octobre, après avoir reculé de 0,2% au mois de septembre. Les économistes s'attendaient à une hausse de 0,3%. La production du seul secteur manufacturier affiche une hausse de 0,5%, sa plus forte hausse depuis juillet. Le taux d'utilisation des capacités de production s'établit à 93,4% en octobre. S'il est à 6,6 points au-dessus de son niveau de juin 2009, il reste 5,8 points sous son niveau moyen de la période 1972-2009.

- Le sentiment des professionnels de l'immobilier sur les perspectives du secteur s'est légèrement amélioré en novembre. L'indice National Association of Home Builders (NAHB) a atteint 16 pour le mois de novembre, contre 15 en octobre (révisé de 16). Cette progression est inférieure aux attente des analystes qui prévoyaient un indice à 17. L'indice NAHB est sous le seuil des 51 points, synonyme d'un contexte favorable aux activités, depuis avril 2006.


  • ALLEMAGNE

- L'indice de confiance Zew des milieux financiers pour les perspectives de l'économie allemande a grimpé de neuf points, affichant 1,8 point en novembre, contre -7,2 points en octobre, surpassant les attentes des analystes, selon des données publiées mardi.

- IG Metall: congrès sur les transformations de l'industrie des constructeurs d’automobiles


  • GRANDE-BRETAGNE

- L'inflation a légèrement augmenté en octobre au Royaume-Uni pour atteindre 3,2% sur un an, conformément aux attentes des économistes mais toujours nettement au-dessus de l'objectif de 2% fixé par la Banque d'Angleterre (BoE), selon des chiffres officiels publiés mardi.


  • ESPAGNE

- Emission d'obligations du Trésor espagnol à 12 et à 18 mois



VALEURS A SUIVRE

AvH
ABN Amro a relevé à 66 euros son objectif de cours sur Ackermans & van Haaren, contre 62 avant. La recommandation est, elle, passée à "conserver" contre "acheter".

NYRSTAR
- Le groupe Nyrstar a annoncé lundi soir la conclusion d'un accord irrévocable en vertu duquel il s'engage à effectuer une offre d'acquisition amicale sur le groupe canadien Farallon Mining Limited, propriétaire d'une mine de zinc au Mexique. L'acquisition portera sur l'ensemble des actions émises et en circulation de Farallon. Nyrstar offre 0,80 dollar canadien par action, évaluant les fonds propres de Farallon à environ 409 millions de dollars canadiens (296 milions d'euros). Cette offre représente une prime de 23% par rapport au cours de clôture de l'action Farallon vendredi sur le Toronto Stock Exchange. Le conseil d'administration de Farallon soutient l'offre de Nyrstar. Farallon est propriétaire de l'exploitation minière de Campo Morado au Mexique, qui contient du zinc, du plomb, de l'or et de l'argent.

- Nyrstar a par ailleurs indiqué qu’il envisageait de lever 500 millions d’euros dans le but de renforcer son bilan et de s’attribuer des moyens supplémentaires.

WDP
La Sicafi WDP a enregistré un bénéfice net courant de 10 millions d’euros pour le troisième trimestre de cette année, en hausse de 5,4 % par rapport à la même période un an auparavant. Sur les neuf premiers mois de l’année, le bénéfice net courant atteint 29 millions d’euros. Le bénéfice courant est conforme aux prévisions en matières de bénéfice pour 2010 a indiqué la Sicafi. Par action, le bénéfice courant est de 2,32 euros sur les neuf premiers mois de l’année.

WEB
L'action de la Sicafi est suspendue a annoncé la CBFA dans un communiqué.

TUBIZE
Altaï Invest, le véhicule d’investissement de la Comtesse Evelyn du Monceau, a augmenté sa participation dans Financière de Tubize, le premier actionnaire d’UCB, à 10,7 %.

THENERGO
L’entreprise de co-génération a fait état d’un bénéfice de 2,8 millions d’euros sur les neuf premiers mois de l’année contre 2,4 millions d’euros un an avant.

ECONOCOM
D'une valeur de 83 millions d'euros, le contrat signé par Econocom s'étale sur une durée de deux ans, renouvelable deux ans supplémentaires.

SYSTEMAT
Le groupe de services informatiques estime qu'il pourra atteindre un résultat d'exploitation de 3 à5% de son chiffre d'affaires. Progressivement.

DUVEL
Duvel a indiqué dans un trading update qu’il tablait sur une croissance de 10 % de son chiffre d’affaires pour l’exercice en cours. C’est la première fois que Duvel donne des prévisions chiffrées. L’entreprise compte également terminer l’année en bénéfice.

CFE
Le titre a bondi de plus de 5% sur la séance de lundi, avant même la publication de la déclaration intermédiaire du groupe. Celle-ci fait état d'une croissance de 10% sur 9 mois, essentiellement grâce à la filiale à 50% DEME.

PUNCH GRAPHIX
Lesventes de Punch Graphix ont progressé de 18% au troisième trimestre par rapport à la même période en 2009. La progression est similaire sur les neufs premiers mois de l’année où le groupe à enregistré des ventes à hauteur de 99,6 millions d’euros contre 84,5 millions un an plus tôt.

KINEPOLIS
Sur les neuf premiers mois de l’année, l’exploitant de salles de cinéma a attiré 4,4 % de visiteurs de plus que l’année passée. Le nombre de visiteurs s’élève à 15,8 millions unités sur les neuf premiers mois.

AEDIFICA
"Trading update" trimestriel pour l’exercice 2010/2011 : la sicafi a renforcé son patrimione dans les seniories, qui représentent près de la moitié de son portefeuille.

ASCENCIO
Résultats annuels pour l’exercice 2009/2010, après Bourse

AUXIMINES
Assemblée générale extraordinaire

DEVGEN
"Business update" pour le troisième trimestre

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés