La semaine prochaine sur les marchés

©AFP

Les investisseurs attendent la réunion de politique monétaire de la Banque Centrale européenne, jeudi prochain. Lors de la réunion, il sera principalement question du réinvestissement des obligations arrivant à maturité après avoir été acquises dans le programme de rachat d’actifs de 2.600 milliards d’euros de la BCE, qui prend fin ce mois-ci.

La BCE dévoilera aussi ses prévisions économiques pour la zone euro. Comme le souligne Carsten Brzeski, économiste chez ING DiBa, "jusqu’à présent, les membres du directoire de la BCE ont maintenu leur ton relativement optimiste pour l’économie européenne, malgré un changement récent et subtil de ton pour davantage mettre en évidence les risques. En septembre, la BCE avait prévu une croissance du PIB de 2% pour cette année, 1,8% en 2019 et 1,7% en 2020".

"Les estimations pour l’inflation sont attendues à 1,7,% pour les trois années. Mais entre-temps, le consensus du marché a basculé vers le risque. Il faut rappeler que depuis les projections de septembre de la BCE, les paramètres externes ont changé. Les cours du pétrole, en particulier ont fortement chuté, aussi bien en temps réels que pour les échéances futures. Ils auraient dû profiter à la croissance économique et faire baisser les prévisions d’inflation", ajoute-t-il.

Selon l’économiste, les récentes évolutions sur les marchés, avec un taux de change stable et des taux obligataires à la baisse, devraient pousser la BCE à revoir à la hausse ses projections économiques, tandis que la chute des prix pétroliers pourrait faire réviser ses prévisions d’inflation à la baisse.

La dernière réunion de l’année de la BCE est donc très attendue par les investisseurs, dans un contexte de marché particulièrement nerveux.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Contenu sponsorisé

Partner content