La semaine prochaine

Mercredi, le président de la Fed, Jerome Powell, devra convaincre les économistes et les intervenants de marché du bien fondé de sa nouvelle stratégie de politique monétaire. ©REUTERS

Au menu de cette troisième semaine de septembre: banque centrale, banque centrale et banque centrale...

Après la Banque centrale européenne (BCE), place aux grandes banques centrales du monde. À commencer par la Réserve fédérale américaine (Fed), dont l'organe décisionnel, le Federal Open Market Committee (FOMC), se réunit mardi et mercredi. Toute l'attention sera naturellement tournée vers la conférence de presse de son président Jerome Powell. Ce sera l'occasion pour lui de détailler la nouvelle stratégie de politique monétaire de la Fed, qui vise désormais une inflation de 2% en moyenne sur la durée.

Car de nombreux économistes restent à ce jour encore sceptiques sur ce changement de cap. Selon un sondage réalisé cette semaine par Reuters auprès de 47 économistes, plus des trois quarts d'entre eux estiment que cela n'aura aucun impact significatif sur l'économie américaine.

Jeudi, ce sera au tour des responsables de la Banque du Japon et de la Banque d'Angleterre de se réunir pour discuter politique monétaire. La question du Brexit devrait resurgir compte tenu des actuelles tensions diplomatiques entre le Royaume-Uni et l'Union européenne.

Côté statistiques macroéconomiques, on attend notamment l'indice ZEW sur le moral des investisseurs européens mercredi, ainsi que les chiffres définitifs sur l'inflation en zone euro jeudi. Les données préliminaires avaient fait état d'un taux d'inflation négatif, sur un an, en août pour la première fois depuis mai 2016.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés