La semaine prochaine

Jeudi, Jerome Powell, le président de la Fed, pourrait à nouveau exprimer ses inquiétudes au sujet de l'absence d'un nouveau plan de relance aux États-Unis. ©REUTERS

Entre l'issue des élections américaines et la réunion de la Réserve fédérale américaine, les investisseurs vont devoir avoir le cœur bien accroché.

La semaine prochaine s'annonce particulièrement agitée avec l'issue des élections américaines et la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed). Mardi, les électeurs américains éliront leur prochain président, ainsi que la nouvelle Chambre des représentants, un tiers du Sénat et des représentants locaux. Les marchés donnent Joe Biden comme vainqueur de la présidentielle, mais rien n'est exclu à l'heure actuelle.

Jeudi, la Réserve féderale américaine tiendra sa réunion de politique monétaire. Jerome Powell, le président de l'institution, ne donnera sans aucun doute aucun commentaire sur les résultats de l'élection présidentielle. Par contre, il pourrait à nouveau exprimer ses inquiétudes au sujet de l'absence d'un nouveau plan de relance. Car en octobre, il avait prévenu que les conséquences seraient désastreuses pour l'économie s'il n'y avait pas de nouvelles aides.

De nombreux résultats d'entreprises sont aussi annoncés la semaine prochaine. À Bruxelles, ceux de bpost, Ontex, Qrf, Care Property Invest, Solvay, GBL, Galapagos, Euronav, Aperam, Ahold Delhaize et Balta sont attendus. À l'étranger, ceux de Ryanair, HelloFresh, Bayer, BNP Paribas, Ferrari, Société Générale, Euronext, Uber, Regeneron, Alibaba et AstraZeneca sont notamment guettés.

La première cotation de Ant group sur les bourses de Hong Kong et Shanghai, la plus grosse opération de l'histoire avec 35 milliards de dollars levés, est prévue jeudi.

La Bourse du Japon sera fermée mardi en raison du jour de la culture.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés