La semaine prochaine

Le prix des fruits et légumes a-t-il "encore bien augmenté, ma bonne dame"? Réponse mercredi prochain. ©REUTERS

L'inflation d'avril sera-t-elle confirmée à 1,6% dans la zone euro? L'activité économique a-t-elle accéléré ce mois-ci? Réponses la semaine prochaine.

La semaine à venir devrait être riche en enseignements au sujet de l'état de santé de l'économie de la zone euro. Les premières informations, attendues mardi, permettront surtout de savoir de quel niveau on partira pour évaluer la reprise de la croissance économique en cours. C'est en effet ce jour-là que sera publiée la première estimation de la croissance - ou plutôt de la contraction - de l'économie européenne au premier trimestre. Les économistes tablent sur un recul du PIB (produit intérieur brut) de la zone euro de 1,8% sur un an (-0,6% d'un mois à l'autre), après une baisse similaire au quatrième trimestre 2020. Il s'agira donc d'acter officiellement un bref retour en récession technique (deux trimestres négatifs d'affilée) de l'économie de la zone euro.

52
Niveau attendu du PMI des services en zone euro
Les économistes estiment que l'indice PMI des services de la zone euro, publié vendredi prochain, devrait atteindre 52, ce qui marquerait une accélération de la croissance de l'activité dans ce secteur après le chiffre de 50,5 enregistré en avril.

Mais les investisseurs auront surtout les yeux tournés vers l'avenir. Et pour évaluer comment le PIB pourrait évoluer après cette mauvaise passe, rien de tel que de prendre connaissance des indices PMI (purchasing managers indexes, soit les indices des directeurs d'achats), des indicateurs avancés fiables basés sur un sondage auprès de responsables d'entreprises. Ces indices devraient donner un bon aperçu de l'activité économique en zone euro ce mois-ci, que les économistes voient accélérer sous l'impulsion du secteur des services qui est censé prendre le relais de la forte croissance observée dernièrement dans le secteur manufacturier. En effet, le PMI des services de la zone euro devrait monter à 52, contre 50,5 en avril, tandis que le PMI manufacturier devrait décélérer légèrement à 62,6 après 62,9 en avril. Le PMI composite progresserait de 53,8 le mois dernier à 54,7. À confirmer vendredi prochain.

Entre-temps, on aura pu prendre connaissance du niveau définitif de l'inflation d'avril. Elle devra confirmer la première estimation de 1,6% sur un an après 1,3% en mars. L'inflation de base devrait se situer à 0,8%. Attention, si l'inflation est revue à la hausse, cela pourrait inquiéter des investisseurs, comme on a pu le voir avec les chiffres US mercredi dernier.

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés