La semaine prochaine

Wall Street sera fermée lundi prochain à l'occasion du Memorial Day, jour férié consacré au souvenir des soldats américains morts au combat. ©AFP

Le point d'orgue de la semaine boursière sera la publication, vendredi, des chiffres de l'emploi aux États-Unis pour le mois de mai, après la déception d'avril.

La semaine boursière à venir débutera en mode mineur avec une séance particulièrement calme attendue en Europe lundi, faute de la présence des investisseurs américains et britanniques. Wall Street sera en effet fermée à cause du Memorial Day, jour férié dédié à la commémoration des soldats tombés au front. Quant à la Bourse de Londres, elle restera porte close pour le Spring Bank Holiday.

Mais dès mardi, les intervenants des marchés devront rester en alerte: on recevra les chiffres de l'inflation de la zone euro pour le mois de mai. La hausse des prix à la consommation devrait avoir accéléré à 1,9%, estiment les économistes en moyenne, contre 1,6% en avril. Mais on scrutera surtout le niveau de l'inflation sous-jacente, qui exclut l'énergie et l'alimentation: celle-ci devrait avoir atteint 0,9%, après 0,7% le mois dernier. Tout dépassement des attentes reste susceptible de raviver les inquiétudes sur une remontée prématurée des taux: c'est donc une statistique à bien tenir à l'œil.

25,1%
Hausse attendue des ventes de détail en zone euro en avril
Les chiffres des ventes de détail d'avril en zone euro seront publiés vendredi. Ils devraient être en hausse de 25,1% sur un an à cause des très mauvais chiffres du printemps 2020 liés au confinement strict à l'époque.

Le même jour, Eurostat devrait annoncer que le taux de chômage de la zone euro est resté stable en avril, à 8,1% selon les estimations des économistes. L'institut Markit dévoilera quant à lui l'indice PMI manufacturier définitif de mai, qui devrait être confirmé à 62,8. La politique monétaire reviendra sur le devant de la scène mercredi aux États-Unis, avec la publication, en soirée, du livre beige de la Réserve fédérale qui donnera un aperçu des récentes évolutions économiques aux USA. Jeudi, retour des indices PMI de la zone euro, mais pour les services, cette fois. L'indice définitif devrait être confirmé à 55,1. L'indice composite final devrait rester à 56,9.

Mais la journée la plus attendue est celle de vendredi. En zone euro, on recevra les chiffres des ventes de détail d'avril, attendues en hausse de 25,3% sur un an (à cause du confinement strict du printemps 2020). Et aux USA, le nombre d'emplois créés en mai devrait atteindre 671.000 unités, après la déception des 266.000 postes de travail créés en avril au lieu du million espéré...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés