Publicité
Publicité

La semaine prochaine

La semaine dernière, Christine Lagarde, la présidente de la BCE, participait à une conférence de presse de l'Eurogroupe. Jeudi prochain, ce sera au tour de la conférence de presse de la BCE. ©AFP

La réunion de la BCE de jeudi retiendra l'attention des investisseurs, tout comme de nouveaux chiffres sur l'inflation aux États-Unis le mois dernier.

La semaine à venir sera l'occasion de prendre connaissance de l'analyse que la Banque centrale européenne (BCE) fait de la situation économique, en particulier en ce qui concerne l'inflation qui est une source de préoccupation permanente pour les investisseurs depuis quelques mois. Les banquiers centraux européens se réuniront jeudi. En ce qui concerne la politique monétaire immédiate, aucun changement n'est évidemment attendu. C'est donc à nouveau surtout la tonalité du communiqué du conseil des gouverneurs qui retiendra l'attention, tout comme le discours de Christine Lagarde, la présidence de l'institution.

"La BCE va certainement répéter qu’il est trop tôt pour réduire la stimulation monétaire."
Eric Dor
Professeur à l'IESEG School of Management de l'université de Lille

"Il est très plausible que la BCE indique qu’elle compte maintenir le rythme, intensifié récemment, des achats d'actifs", estime Eric Dor, professeur à l'IESEG School of Management de l'université de Lille. "Elle va certainement répéter qu’il est trop tôt pour réduire la stimulation monétaire. La BCE reconnaît que l’inflation de la zone euro va sûrement dépasser bientôt son objectif, pendant un certain temps, mais que c’est temporaire et dû à des causes transitoires. Les marchés financiers semblent penser que la BCE va continuer à mener une politique monétaire ultra-accommodante."

Inflation US

Quelques indicateurs conjoncturels seront également intéressants à suivre, comme l'indice Zew du sentiment des investisseurs allemands, qui sera publié mardi. Cette statistique est plutôt volatile, mais permet de sentir d'où vient le vent sur les marchés.

La Commission européenne publiera quant à elle son indice Sentix du sentiment économique dès lundi. Selon la moyenne des prévisions des analystes, il devrait augmenter à 25,5 après 21 le mois dernier.

Jeudi, l'inflation américaine devrait être annoncée à 4,7% en mai sur un an, contre 4,2% en avril. Ce n'est pas la mesure des prix à la consommation préférée de la Réserve fédérale, mais les investisseurs y seront néanmoins très attentifs.

Et vendredi, l'indice de la confiance des consommateurs américains devrait grimper à 84, contre 82,9 le mois dernier. Inutile de rappeler l'importance de la consommation pour la première économie mondiale...

Lire également

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés